Alpha Condé ferme plus de 100 mines d’Or

Suite aux incidents signalés dans la préfecture de Mendiana ayant déjà causé près d’une vingtaine de blessé dont certains sont dans un état critique à l’hôpital, le gouvernement guinéen à travers le gouverneur de la région administrative de Kankan a décidé de la fermeture de toute les mines d’or de ladite préfecture, jusqu’à nouvel ordre.

Alpha Condé President Guinée

Cette décision des autorités préfectorales de Mandiana justifie l’ampleur des violences et la multiplication des actes de brutalités entre deux communautés qui revendiquent chacune une portion de terre réputée être riche en gisement d’or.

Selon M. Keita, un citoyen résidant à Mendiana joint au téléphone, cette préfecture contient près d’une centaine de sites d’exploitation artisanale de l’or sans aucune réglementation officielle.

Ainsi, des conflits naissent le plus souvent autour des terres revendiquées par une famille ou par un village face aux autres villages voisins.

Toutefois, dans la plupart des préfectures de cette région administrative de Kankan, l’exploitation de l’or et du diamant constitue la principale activité des populations à la base.

La fermeture des sites miniers et l’arrêt de toutes activités d’orpaillage dans la préfecture risque de porter un coup dur au pouvoir d’achat des milers de familles qui tirent l’essentiel de subsistance de l’exploitation artisanale et de la commercialisation de l’or.

Aux dernières nouvelles en provenance de Mandiana, les localités en conflits sont toutes placées sous haute surveillance, avec le déploiement en nombre important des forces de sécurités pour éviter d’autres types d’accrochages intercommunautaire.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *