Algérie : sept terroristes tués et quatre roquettes récupérées aux frontières avec le Mali et la Libye

L’Armée algérienne a réussi dans la nuit de samedi à dimanche à mettre hors d’état de nuire sept terroristes et à récupérer quatre roquettes de type Katioucha dans deux opérations distinctes opérées aux frontières avec le Mali et la Libye, a indiqué à Xinhua une source sécuritaire algérienne.

ALGERIE ARMEE

Lors de la première opération, l’armée qui a réussi à tuer cinq terroriste et à capturer un sixième, a également détruit un véhicule 4X4 dans la région de Bordj Badji Mokhtar, une localité relevant de la province d’Adrar et située à 2.430 km au sud-ouest d’Alger.

Dans la même nuit, les forces de l’Armée algériennes ont, selon la même source, tué deux autres terroristes à Tinalkoum, une localité près de la ville de Djanet et dépendant de la province d’Illizi, à 2.360 km d’Alger.

Au cours de cette opération, l’armée a récupéré quatre roquettes de type Katioucha et un véhicule tout-terrain.

La semaine dernière, un émir d’une phalange appartenant à Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) a été arrêté et trois de ses acolytes ont été tués par l’armée algérienne à la frontière avec le Mali.

Le climat d’insécurité qui règne au Nord Mali et en Libye n’est pas sans conséquences sur l’Algérie. Pour y faire face et se protéger, l’Armée algérienne est déployée tout au long de ses frontières sud et est.

Source: Agence de presse Xinhua

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.