Afrique: Environ 80 milliards de dollars de perte en flux financiers (ONU)

Les pays africains perdent chaque année plus de 80 milliards de dollars en fuite de capitaux. C’est ce qu’a déclaré M. Abdalla Hambok, secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA). C’était le 27 janvier en marge du 30è sommet de l’Union Africaine (UA) en Ethiopie.

Ce sommet a servi au lancement du marché Unique du transport aérien en Afrique.

Publicité

Mais il a permis surtout de discuter de plusieurs sujets d’ordres politiques et économiques. Sur ce dernier point, la fuite des capitaux africains vers l’étranger a retenu les attentions. S’exprimant sur la question, Abdalla Hamdok, secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), a indiqué que l’Afrique perdait environ 80 milliards de dollars par an en raison de flux financiers illicites.

L’expert a souligné l’impérieuse nécessité pour l’organisation panafricaine d’y remédier, afin de garantir la mise en œuvre des programmes de développement.

L’émissaire onusien a fait remarquer l’impact négatif sur le développement et la bonne gouvernance des Etats membres. Abdalla Hamdok propose l’urbanisation comme moyen d’amélioration des performances économiques, en boostant les échanges commerciaux et faciliter l’intégration régionale. Toute chose qui selon M. Hamdok passe par le développement et la qualification du capital humain.

 

Photo: Africa Nouvelles

Afrikmag.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.