Afrique du Sud : Un Nigérian tué par balle à Johannesburg

La communauté Nigériane en Afrique du Sud se dit choquée par l’assassinat d’un de ses membres, Martin Ebuzoeme, par un assaillant inconnu.

Le président de l’Union nigériane en Afrique du Sud, Adetola Olubola, a confirmé dimanche à l’agence de presse du Nigeria (NAN) à Abuja, que la victime avait été tuée à Yeoville, Johannesburg vers 19h30, le jeudi 12 juillet.

Le meurtre a eu lieu à peine 24 heures après la visite du président sud-africain, Cyril Ramaphosa, au Nigeria.

« Les meurtres sont causés par un taux élevé de chômage chez les jeunes, ainsi que par d’autres facteurs sociaux émanant d’une mauvaise gestion de l’apartheid. Le gouvernement fait tout son possible pour combattre ce fléau, a déclaré le président Cyril Ramaphosa.

Le Consul général du Nigeria à Johannesburg, Godwin Adama, a déclaré que les derniers assassinats n’avaient rien à voir avec les attaques xénophobes.

« La victime a été tuée par des hommes armés inconnus et cela n’a rien à voir avec la xénophobie. Le meurtre a eu lieu dans une zone à forte criminalité. Il n’y a aucune enquête qui a montré que c’était une attaque xénophobe. »

Cet incident survient quelques jours après qu’un autre Nigérian, Ozumba Tochukwu-Lawrence, a été abattu par des inconnus. Plus de 100 Nigérians auraient été tués en Afrique du Sud entre 2016 et 2018.

Afrikmag

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *