Affaire Al Mahdi: la Chambre de première instance VIII de la CPI rendra son ordonnance de réparation le 17 août 2017

Aujourd’hui, le 21 juillet 2017, la Chambre de première instance VIII de la Cour pénale internationale (« CPI » ou « la Cour ») a rendu une ordonnance programmant une audience publique le 17 août 2017 à 10 heures (heure locale de La Haye) dans la salle d’audience III afin de prononcer son ordonnance de réparation dans l’affaire Al Mahdi, en présence de M. Ahmad Al Faqi Al Mahdi, de son équipe de Défense, du Représentant légal des victimes et du Bureau du Procureur.

Ahmad Al Faqi Al Mahdi terroriste islamiste djihadiste cpi

La Chambre a également invité les Fonds au profit des victimes à assister à l’audience.

La Chambre de première instance VIII de la CPI est composée du juge Raul C. Pangalangan (président), du juge Antoine Kesia-Mbe Mindua et du juge Bertram Schmitt.

Contexte : Le 27 septembre 2016, la Chambre de première instance VIII, statuant à l’unanimité, a conclu, au‑delà de tout doute raisonnable, qu’Ahmad Al Mahdi était coupable, en tant que coauteur, du crime de guerre consistant à avoir dirigé intentionnellement des attaques contre des bâtiments à caractère religieux et historique sis à Tombouctou, au Mali, en juin et juillet 2012. Elle a condamné Ahmad Al Mahdi à neuf ans d’emprisonnement. Le temps que celui‑ci a passé en détention depuis son arrestation en exécution du mandat d’arrêt délivré par la CPI le 18 septembre 2015 sera déduit de sa peine.

CPI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *