Accusations de massacres en Ethiopie

Le Conseil éthiopien des droits de l’homme accuse le gouvernement d’avoir mené plus d’une centaine d’exécutions sans jugement durant les manifestations dans la région d’Oromia.

Manifestation soutient Soldat ethiopien abattu

Le Conseil a également déclaré avoir trouvé des preuves de torture.

Les manifestations ont débuté en novembre 2015 contre un plan gouvernemental visant à étendre les limites de la capitale Addis-Abeba en Oromia.

Le plan a été abandonné en janvier, mais les protestations ont continué.

Le gouvernement a vigoureusement nié la répression violente des manifestations.

Source: BBC

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *