Mali : de la prévention au traitement, ces solutions numériques face au covid-19

Depuis le début de la crise sanitaire, des jeunes innovateurs maliens s’attellent à développer des solutions numériques pour lutter contre la maladie à coronavirus (covid-19).

 

« A chaque fois que notre pays a eu besoin de développer des outils pour faire face à une situation, on a eu à faire des propositions. Dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus (covid-19), on a proposé une palette de solutions », explique Youssouf Sall, Manager à DoniFab.

Déjà à l’entrée du bâtiment, il faut d’abord se laver les mains. Youssouf Sall et son équipe ont conçu un dispositif intelligent de lavage de mains. Le dispositif génère d’abord le savon liquide et ensuite l’eau grâce à un capteur. Il est également doté d’un sèche-main.

« Le but c’est de réduire le risque de contamination sans intervention mécanique quelconque comme toucher le savon ou le bord du robinet qui sont des sources de microbes. Il y a un capteur ici, dès que vous posez les mains, il vous donne le savon d’abord pour savonner les mains pendant 10 secondes. Ensuite, le système vous donne l’eau pendant 20 secondes pour se rincer les mains. A la fin, l’air chaud sort pour vous sécher les mains », indique Fousseyni Dembélé, ingénieur informaticien à DoniFab.

Dans l’atelier, plusieurs autres solutions numériques sont développées pour lutter contre la maladie à coronavirus.

– Robot pulvérisateur

« Une de nos solutions, c’est ce matériel là que vous voyez, c’est un robot pulvérisateur. L’objectif est de servir dans les centres de traitement de coronavirus. C’est de permettre aux médecins qui entrent et sortent des salles de traitement d’être désinfectés automatiquement sans qu’il y ait une intervention humaine. Ça peut servir aussi à désinfecter les bâtiments et lieux publics ».

– Ventilateur mécanique

« On n’en a pas assez au Mali. Les hôpitaux n’en disposent pas beaucoup. Ce qu’on peut apporter avec nos connaissances, c’est de mettre rapidement mis en place ce prototype.»

– Diverses autres applications

« Aussi, nous avons développé une application mobile offline c’est-à-dire qui fonctionne sans internet, 90% de l’application fonctionne sans internet. Elle est aussi en langue Bambara. Tous ceux qui disposent de l’application seront sensibilisés sur la progression du virus, ils auront accès aux statistiques en temps réel à travers le monde sur des cas infectés, des cas de guérison et de décès. Il y a aussi des mesures et recommandations afin de réduire la propagation de la pandémie ».

« Nous avons aussi développé un chatbot WhatsApp. C’est une sorte de robot avec lequel vous allez communiquer pour avoir des informations sur le coronavirus au Mali et dans le monde. Le but c’est de relayer les informations officielles du ministère de la santé et de combattre les fake news ».

Sory KondoAugustin K. Fodou

Sourcesahelien.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *