YELI SISSOKO membre du collectif des clubs et ligues majoritaires à propos de la tenue de l’AG « La FEMAFOOT est en train de jouer sur le temps… L’Etat doit prendre ses responsabilités»

Pour faire le point de la situation après la sentence du TAS, le collectif des Clubs et Ligues majoritaire a organisé le Jeudi 27 Octobre 2016 au siège d’EFICA un point de presse. C’était sous la houlette de Yéli Sissoko Président de la CCF de la FEMAFOOT. On notait également la présence de Modibo Coulibaly et Abba Mahamane tous membres du collectif.

siege femafoot

 Dans son exposé liminaire, le conférencier Yéli Sissoko dira que conformément à la sentence du TAS, et en respect des textes de la FEMAFOOT, les convocations doivent être envoyées 45 jours avant les assises. «Cela n’a pas été fait. A la date d’aujourd’hui, nous n’avons reçu aucune convocation. Donc techniquement, le délai de forclusion est consommé».

Aussi d’ajouter   que «la FEMAFOOT est en train de jouer sur le temps. L’Etat  a un rôle régalien d’intervenir sur une question qui risque d’avoir des conséquences sur son football. Il doit prendre ses responsabilités en intervenant auprès de la FIFA comme ce fut le cas dans d’autres pays comme la Guinée, le Benin….».

«Nous au Collectif des Clubs et Ligues majoritaires, nous avons été ouvert à toute sorte de compromis, mais c’est l’entêtement de la FEMAFOOT qui nous a amenés là» a indiqué M. Sissoko

Aussi de rappeler que les arguments avancés par la FEMAFOOT par rapport à la réception du document ne tiennent pas. Selon lui, toute la documentation est envoyée en même temps.

Signalons que c’est la première fois que le TAS annule une AG organisée par une Fédération de football. Quelque que soit le temps pris par la FEMAFOOT, la décision du TAS sera appliquée sous peine d’une sanction contre notre pays.  Une situation qui mettra notre football en retard.

Le collectif, lui ne bougera pas d’un iota, tout en restant ouvert à une discussion a indiqué le Conférencier.

 

Coulou 

Source: La Sentinelle

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *