Volley-ball, championnat national : LE CENTRE DES 1008 LOGEMENTS ET LA Commune V SUR LE PODIUM


Au total, 16 formations masculines et féminines issues de 5 ligues, étaient en lice cette année pour le titre de champion. C’est un record dans l’histoire du championnat

Volley ball malien

Les rideaux sont tombés sur la 24è édition des Championnats nationaux de volley-ball, le dimanche au Palais des sports. Chez les Hommes, la Commune V a été sacrée face au Centre des 1008 Logements (3 sets à 0, 25-17, 25-16, 25-22) qui s’est racheté en remportant la finale féminine devant l’USFAS battue 3 sets à 2 (25-23, 25-12, 15-10 et 26-24, 25-19). Cette année, ce sont 16 formations masculines et féminines issues de la ligue de Bamako et de cinq ligues de l’intérieur (Kayes, Koulikoro, Ségou, Sikasso et Gao) qui ont participé aux Championnats nationaux.
Les finales se sont déroulées en présence du nouveau président de la Fédération malienne de volley-ball (FMVB), Amadou Bengaly qui a été élu lors d’une assemblée ordinaire tenue samedi à l’INJS pour un mandant de 4 ans. On notait également la présence au Palais des sports du vice-président du Comité national olympique et sportif du Mali (CNOSM), Tidiane Niambélé, du secrétaire général de la Fédération malienne de tennis (FMT), Amadou Dicko et du directeur de l’INJS, Cheick O. Konaté «Takala».
Dans son allocution de clôture, le nouveau président de la fédération Amadou Bengaly a félicité les 16 équipes qui ont participé à la compétition avant d’évoquer la feuille de route du nouveau bureau fédéral. Celle-ci s’articule essentiellement autour de la promotion et du développement du volley-ball au Mali et le premier responsable de la FMVB a promis de tout mettre en œuvre pour atteindre cet objectif dans les quatre ans à venir. Pour revenir aux finales notamment l’opposition entre le Centre des 1008 Logements et l’USFAS, elle a démarré sur les chapeaux de roue. Dès le début du match, les pensionnaires de Yirimadio annonceront la couleur en prenant la direction des opérations. Mieux organisées et plus efficaces sur le plan offensif, elles remportent logiquement le premier set 25-23.
Au deuxième set, les Usfasiennes se réveillent et recollent au score (26-24), avant de passer devant au troisième set (25-19). Blessées dans leur orgueil, la capitaine du Centre des 1008 Logements, Korotoumou Keïta et ses coéquipières se mettent dans la bonne direction de marche en égalisant à deux sets au terme d’une partie à sens unique (25-12). On connaît la suite : au cinquième set, les Centristes de Yirimadio poursuivent leur démonstration face à des Usfasiennes impuissantes et complètement dépassées par la tournure des événements (15-10).
La finale masculine qui a mis aux prises la Commune V au Centre des 1008 Logements a été sans suspense. Considérés comme les grands favoris de la rencontre, les Communards ont fait honneur à leur statut en s’imposant facilement 3-0 devant leurs adversaires (25-17, 25-16, 25-22). Les protégés du technicien Sékou Bolly sont apparus trop faibles pour espérer damer le pion aux expérimentés joueurs de la Commune V qui ont dominé la finale de bout en bout. Les Communards succèdent ainsi au palmarès à l’USFAS qui avait été sacrée l’année dernière. Les deux équipes vainqueurs ont reçu chacune une enveloppe de 100.000F cfa, contre 75.000 F cfa pour les finalistes malheureux.

S. S. KAMISSOKO

source : L’Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *