Union africaine de close combat : Maitre Fadensé Traoré élu président pour un mandat de trois ans

Notre compatriote, Maitre Fadensé Traoré est élu en unanimité comme président du tout nouveau bureau de l’Union africaine de Close Combat au cours de la première session inaugurale tenue le 30 juillet dernier au Palais des Sports de Bamako. Le bureau a comme premier vice-président, Maitre Alain Chabel du Congo, le deuxième vice-président, Maitre Arouna Keita du Sénégal et le directeur technique régional, Maitre Roland Francis Mahoungo.

 

Placé sous la présidence du ministre de la Défense et des Anciens combattants, Colonel Sadio Camara, l’événement a enregistré la présence des délégués venus des pays d’Afrique, notamment le représentant légal de la Fédération internationale de Close Combat en Afrique, directeur technique nationale de la Fédération Congolaise de Close Combat, ceinture Noire sixième damne et le nouveau directeur technique régional de l’Union africaine de Close Combat, Maitre Roland Francis Mahoungo. Ceinture noire 5ème damne en close combat de son état, Maitre Fadensé Traoré est le président de la Fédération malienne de Close Combat Karatés et disciplines affiliées. Il est aussi le représentant légal de la Fédération internationale de Close combat au Mali.

Dans son intervention, le représentant légal de Close Combat en Afrique, Maitre Francis, a fait savoir que Maitre Fadensé Traoré est un homme qu’il connait déjà. Pour lui, c’est quelqu’un d’une bonne moralité et bien entouré. Alain Chabel du Congo, premier vice-président de la Fédération congolaise de Close Combat et discipline associée, se dit très heureux de voir le Close Combat prendre une proportion aujourd’hui au Mali qu’il n’imaginait pas avant. Il a félicité les autorités maliennes pour avoir permis la réussite de cette première session inaugurale. À l’entendre, Maitre Traoré est vu depuis un bout de temps de l’extérieur à travers la Fédération internationale de Close Combat, « nous avons remarqué qu’il a beaucoup d’engouement en lui pour divulguer le Close Combat au niveau de l’Afrique de l’ouest », dit-il. C’est un descendant de cette discipline, il est l’un des pliés aujourd’hui en Afrique de l’Ouest du Close Combat. « C’est pour cette raison que nous avons jugé de le porter à la tête de l’Union africaine de Close Combat », dit-il. Pour sa part, Maitre Arouna Keita du Sénégal, deuxième vice-président de l’UA de Close Combat, a souhaité la détermination, le travail, la communication et le développement pour ce nouveau bureau qui vient d’être installé.

Ibrahima Ndiaye        

Source : Mali Tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.