Tournoi UFOA B : LE RÊVE BRISÉ DES IVOIRIENNES

Le Nigeria est le grand vainqueur de la deuxième édition du tournoi UFOA-B qui a pris fin, le samedi 18 mai au stade Robert Champroux. Les Nigérianes ont remporté le trophée, en dominant les Ivoiriennes 5-4 aux tirs au but (1-1, à l’issue du temps réglementaire). Le Nigeria détrône, ainsi, le Ghana, vainqueur de la précédente édition. La finale de cette deuxième édition du tournoi UFOA-B entre le Nigeria et la Côte d’Ivoire a tenu en haleine le public du stade Robert Champroux.

En effet, le Nigeria a été mené au score jusque dans les arrêts de jeu, avant l’égalisation d’Uchenna Grace Kanu (90è min+4). A ce moment, le public du stade Robert Champroux réclamait le coup de sifflet final mais la directrice de jeu, la Togolaise Amedome Vincenttia ne brocha pas. C’est dire que l’égalisation du Nigeria a fait très mal aux supporters locaux qui voyaient déjà la capitaine Fatou Coulibaly soulever le trophée. La Côte d’Ivoire avait débloqué le tableau d’affichage sur un coup franc de Koko Ange (1-0, 41è) et réussi à neutraliser les Nigérianes pendant presque toute la rencontre. Malheureusement pour les protégées de Clémentine Touré, les quatre minutes d’arrêt de jeu ont été celles de trop. Non seulement, l’équipe a craqué sur la dernière action du Nigeria, en concédant l’égalisation, mais pire, elle s’est inclinée 4-5 dans la séance des tirs au but. Le Nigeria succède ainsi au Ghana qui est tombé en demi-finale et qui s’est contenté cette année de la médaille de bronze (victoire face au Mali dans la petite finale). La capitaine du Nigeria a reçu le trophée des mains du directeur de cabinet du ministre des Sports de Côte d’Ivoire, Alla Yao François. Au titre des récompenses individuelles, le trophée de meilleure joueuse du tournoi est revenu à l’Ivoirienne Koko Ange, alors que la Nigériane, Chiamaka Nnadozie a été désignée meilleure gardienne de but. Quant à sa coéquipière, Uchenna Grace Kanu, elle a terminé en tête du classement des buteurs avec 10 réalisations.
Djènèba
BAGAYOKO

ILS ONT DIT…

Mohamed Saloum, sélectionneur national : «Je félicite les filles pour la quatrième place. Je suis très fier d’elles, elles ont porté haut le drapeau national. Nous avons manqué de chance».

Ousmane Ag Rhissa, Ambassadeur du Mali à Abidjan : «Les filles ont mouillé le maillot, je suis content de leur prestation. Pour moi, ce n’est pas la meilleure équipe qui a gagné mais la plus chanceuse. Je souhaite bonne chance aux Aigles Dames pour les éliminatoires des Jeux olympiques Tokyo 2020».

Fatoumata Doumbia, capitaine des Aigles Dames : «Je suis très triste après cette quatrième place, on méritait mieux. Nous présentons nos sincères excuses aux Maliens et aux Maliennes et leur promettons de faire mieux l’année prochaine».
Mercy Tagoe Quarcoo, entraîneur du Ghana : «Je suis très contente pour cette troisième place. Je félicite mes filles qui sont restées prudentes pendant la rencontre. On avait une équipe coriace en face avec de bonnes joueuses. Bon courage aux maliennes».

Propos recueillis par 
D. B

Source: L’Essor- Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.