Super coupe IBK 2018 à Kati : Malibougou triomphe face à Koko

2 buts contre zéro, tel est le score du match qui a opposé le FC Malibougou au FC Koko Terembada, sous le regard enthousiasmé du Parain de l’événement sportif, en la personne du ministre des Affaires religieuses et du Culte, M. Thierno Amadou Omar Hass DIALLO, entouré des membres de son cabinet et des cadres des structures relevant de son Département. Le Préfet, le Maire et plusieurs autres personnalités civiles et administratives du cercle de Kati étaient également présents à cette fête du sport roi, sans oublier le monde sportif lui-même qui a pris d’assaut le stade Vincent TRAORE de Kati.

En lever de rideau, deux équipes féminines, coachées toutes les deux par M. Mohamed HAIDARA dit Saramaya, se sont frottées l’une à l’autre.

À l’issue de ce duel entre amazones, c’est l’équipe habillée en vert qui l’emporte sur celle en rouge par 1 but contre zéro, en toute sororité sportive. L’unique but victorieux a été marqué par Lanou KEITA.

Les deux équipes ont été néanmoins récompensées par un prix spécial à elles offert par le Parrain de la Super Coupe IBK 2018, le ministre DIALLO, soit 60 000 FCFA pour les Verts et 25 000 FCFA pour les Rouges.

Une fois cette parenthèse féminine fermée, place aux gladiateurs masculins : le FC Malibougou versus FC Koko Terembada ; la première équipe arbore le maillot orange tandis que la seconde porte un maillot bleu.

Après le coup d’envoi symbolique donné par le ministre des Affaires religieuses et du Culte, les deux équipes ont immédiatement engagé les hostilités sportives.

Dès l’entame du jeu, le FC Malibougou se montre plus agressif et entreprenant en marquant, coup sur coup, deux buts à la 16ème et à la 22ème minutes de la première mi-temps. C’est le sieur Mohamed COULIBALY qui score le premier, avant d’être imité, 6 minutes plus tard, par M. Aboubacar Kassé TRAORE.

Ce score n’a pas changé jusqu’au coup de sifflet final, consacrant la victoire du FC Malibougou malgré un réveil tardif du FC Koko.

Le vainqueur s’est ainsi adjugé la Super Coupe d’une valeur de 75 000 FCFA et le vaincu, qui n’a point démérité, s’est contenté de 50 000 FCFA.

Cerise sur le gâteau, le ministre Thireno Amadou Omar Hass DIALLO a fait don d’un jeu de maillots plus un ballon à trois équipes de trois quartiers différents : Camp, Samakébougou et Banambani.

Exprimant ses impressions à l’issue du match, le ministre DIALLO a apprécié la qualité du jeu pratiqué par les deux équipes et salué l’esprit de fair-play dont elles ont su faire montre du début à la fin du match, le football étant un facteur de cohésion sociale en favorisant le vivre ensemble par le biais du sport.

Aussi, a-t-il remercié les populations de Kati, singulièrement la jeunesse, pour cet acte citoyen de grande portée politique et sociale.

Ceci n’est point surprenant aux yeux du ministre des Affaires religieuses et du Culte compte tenu du fait que Kati, bien que ville-garnison et religieuse, est riche de sa jeunesse, elle-même riche de sa diversité féconde.

« La jeunesse de Kati, dans sa diversité, a placé son espoir dans un homme, le Président Ibrahim Boubacar KEITA, pour des actions posées en faveur justement de cette jeunesse », a noté le ministre DIALLO, avant d’appeler à « l’union sacrée » autour du chef de l’Etat qui incarne encore, jusqu’aux prochaines élections, la souveraineté du pays et la  légitimité politique pour conduire sa destinée.

Avant lui, le porte-parole de la jeunesse de Kati, M. Alioune GUEYE, a témoigné de la reconnaissance de la jeunesse au chef de l’Etat pour avoir placé sa confiance dans la jeunesse de notre pays à travers les différents gouvernements, dont le ministre DIALLO est une parfaite illustration, comme tant d’autres ministres de l’ère IBK.

Par Seydina Oumar DIARRA-SOD 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *