Stage pour entraineur de gardiens de but de football : Les entraineurs maliens à l’école

La FIFA en complicité avec la Fédération malienne de football ont organisé un stage destiné à l’endroit de 28 entraineurs de gardien de but malien, effectué entre les 3 au 8 novembre 2013. La cérémonie d’ouverture s’est tenue dans la salle de conférence du stade du 26 mars, le dimanche 3 novembre 2013.

Stage entraineur gardiens but football fifa mali

Le poste de gardien de but constitue un maillon important en matière le football. En vue d’outiller les entraîneurs de gardien de but malien en la matière, la FIFA en collaboration avec l’instance nationale du ballon rond malien viennent d’effectuer ce stage important. Ce stage tant convoité par plusieurs pays a regroupé 28 entraineurs, venu des 8 régions et du district de Bamako.

Francis Hernandez, instructeur FIFA a campé le décor, en indiquant qu’il est heureux d’être  venue au Mali. M. Hernandez a souligné que ce stage sera riche et qu’il va permettre d’outiller nos entraineurs de gardien de renforcer leur niveau par les nouveaux techniques. Pour finir Monsieur l’instructeur de la FIFA a prévenu que avoir joué et être gardien, et devenir un entraine de gardien est deux choses complètement différente. C’est deux carrière différentes a-t-il fait savoir. Mais il faut avoir des clés, des objectifs convenables et aller recherché le plus du plus pour que les gardiens de but peuvent mieux apprendre.

Ainsi, nous allons ettudier tout ce que l’entraineur de gardien doit savoir (technique, tactique, physique et mental). On doit aborder les arrêts de bout, les duels un contre un, les centres, les plongeants. En plus de ceux-ci, j’ai mis place un module conseiller pour l’entrainement des jeunes. Parce qu’à ce niveau on ne doit pas faire la même chose que les seniors. Il y aura aussi un petit volet sur la préparation athlétique et les lois du jeu. Mais ces volets seront axé sur le gardien de but (coup de pied arrêté). Pour finir, Francis a souligné que des séances de pratiques sont prévues sur la pelouse du stade du 26 mars  pour expliquer comment élaboré les séances à l’entrainement (exercice, présentation et mise en place).
Ensuite c’est au tour de Kassoum Coulibaly, 3e vice président de la Fédération malienne de prendre la parole. Yambox a au nom du président de la Fémafoot et du Comité National Olympique et Sportif du Mali souhaité la bienvenue à l’instructeur de la FIFA. Le 3e vice président de la Fédération malienne de football a affirmé que l’instance nationale du ballon rond a mis un bémol particulier sur la formation. La formation occupe une place de choix dans un match de football. Il a remercié la FIFA pour les efforts consentis. C’est sur ces mots qu’il a déclaré l’ouverture du stage de formation qui va s’étaler sur 5 jours.
La cérémonie d’ouverture a marqué la présence de plusieurs personnalités. Il s’agit notamment de M. Aba Maiga, Secrétaire Général adjoint de la fédération malienne de football, Mahamoud Haîdara, président de la commission centrale de développement technique à la Femafoot. En sommes le bureau exécutif et la FIFA doivent multiplier des initiatives de genre, prépondérantes pour le développement du football en général.
Yacouba TANGARA

SOURCE: Le Prétoire
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *