Sortie de crise : Un ouf de soulagement pour les amoureux du football malien

La crise qui a longuement secoué le football malien semble atteindre son épilogue. Ainsi les nombreux maliens amoureux du ballon rond peuvent enfin souffler un ouf de soulagement. Dans la perspective de cette sortie de crise, la Ligue de Football du District de Bamako,  a tenue le samedi 27 février dernier au Gouvernorat du district de Bamako, une Assemblée Générale extraordinaire élective. A l’issue  des élections, M. Kassoum Coulibaly dit Yambox a été élu à la tête de ladite ligue. La cérémonie était présidée par le vice président de la FEMAFOOT, Mamoutou Touré en présence de l’ancien ministre des sports, M. Adama Koné, le représentant de la Direction régionale du sport.

kassoum coulibaly yambox president ligue football district femafoot

La tenue de cette Assemblée extraordinaire élective de la ligue de football du District de Bamako marque un pas important pour la sortie définitive de la crise qui n’a que trop durée. Enfin, un bureau de 23 membres que dirige désormais Kassoum Coulibaly dit Yambox a été mise en place.  Invité à prendre la parole, le président fraichement élu a tenu des propos rassurants. « Nous venons de franchir un grand pas dans la résolution de sortie crise du football malien avec l’élection du bureau de la ligue de football de Bamako…Nous tendons la main aux autres acteurs du football qui n’ont pas pu gagner cette élection à nous rejoindre pour bâtir une ligue plus forte. »a-t-il déclaré. Le nouveau président  estime que le travail attendu les 4 prochaines années est immense, mais pas au dessus de leur force. Il a tenu a affirmé que le bureau qui a été élu marquera principalement le changement, la cohésion et développement dans le football malien. « Le changement que nous prônons sera axé autour de trois points tel que la revalorisation du championnat de la deuxième division en le dotant de sponsor, la création d’une nouvelle formule plus attractive  pour le championnat d’honneur, le développement accentué du football de base (football des jeunes et football féminin). Nous n’allons pas évoluer en vase clôt, mais nous allons évoluer en partenaire avec les autres ligues de l’intérieur. » A-t-il assuré.

C’était le lieu pour lui de saluer particulièrement le président de l’Assemblée Nationale, l’honorable Issiaka Sidibé et tout son bureau pour leur courage à amener les partis, les 12 équipes de première division ainsi que les opposants pour la signature d’un accord.

En effet depuis plusieurs mois, le football malien traverse une crise sans précédant. Ainsi, après une forte tension entre les dirigeants du football malien peut-on espérer un dénouement favorable ? Dit-on à cœur veillant rien d’impossible. Des millions de supporteurs peuvent  déjà espérer avec la signature par les différents protagonistes de l’accord de principe mise en place par l’Assemblée Nationale. Ainsi le président de l’institution, Issiaka  Sidibé et ses hommes ont formulé quatre recommandations. Il s’agit de la reconnaissance du comité exécutif de la Fédération Malienne de Football dirigée par le général Boubacar Baba Diarra, le maintien en ligue I orange des clubs dits relégués en seconde division (c’est-à-dire le Djoliba AC, le Club Olympique de Bamako, le centre Salif Keita et l’Avenir de Tombouctou) avec un accompagnement financier de l’Etat, la reprise de l’élection de la ligue de football du District de Bamako ainsi que la levée des suspensions.  Le texte précise toutefois que la levée des suspensions et le maintien des quatre clubs seront soumis à l’appréciation de l’assemblée générale extraordinaire de la Fémafoot, le 5 mars prochain.  Tandis que l’élection de la ligue du football du district de Bamako, était prévue pour le 27 février (chose faite).  Le début du championnat est prévu en principe pour le 12 Mars.

M .  DIAKITE

Source: L’ Agora

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *