SOLIDARITE NORD-SUD: Nènè Guissé au groupe scolaire Tom-Touti de Bougoudanin

Ancienne gloire du basket féminin et membre très actif de l’Association Sabouniuma de Nevers (France), Mme Nènè Guissé Dagonneau est de retour au bercail depuis quelques jours. C’est ainsi qu’elle a rendu une visite de courtoisie au Groupe Scolaire Tom-Touti de Lafiabougou-Bougoudanin, un quartier défavorisé de la capitale (Commune IV), dans la matinée du jeudi 18 avril 2019.

 

Accueillie par la promotrice, Mme Sidibé Fanta Sian Traoré, Nènè s’est entretenue avec la Direction sur la vie et les difficultés de l’établissement avant de visiter le Jardin d’Enfants et quelques classes du premier et du second cycles. Elle y a encouragé les enfants à redoubler d’efforts et à plus de persévérance et d’abnégation pour bien apprendre et réussir parce que l’avenir du pays reposera un jour sur leurs épaules !
L’hôte du jour a pris congés en fin de matinée avec la promesse de revenir avant son retour à Nevers, en France !
Grâce au courage et à la perspicacité de Nènè Guissé Dagonneau, l’Association Sabouniuma appuie de nombreuses initiatives au Mali dans le domaine de l’Education, de la Santé maternelle et infantile ainsi que du développement du sport à la base.
Ses filles, Fatoumata Touré dite Fatou et Mamignan Touré dite Migna sont également très dévouées aux enfants et aux jeunes du pays à travers leurs soutiens à des projets éducatifs et sportifs. Ainsi, en novembre 2017, Migna des Niss’Angels (Nice, France) avait offert des ballons et des maillots au Centre de basket de l’AS Mandé de la Commune IV du District de Bamako.
Au nom de la joueuse internationale française d’origine malienne, Mamignan Touré dite Migna et de l’Association Sabouniuma de sa mère Néné Guissé Dagonneau (ancienne gloire du basket féminin malien), nous avions alors eu l’immense honneur de remettre ce don à M. Moussa Sidibé dit Kempasma, responsable dudit Centre et des clubs de basket de l’AS Mandé. Il a remercié Migna et Sabouniuma d’avoir pensé aux enfants de son centre.
«C’est geste symbolique, mais une contribution précieuse pour nous. Le fait de recevoir ces cadeaux et de voir que des gens pensent à eux depuis la France est une grande motivation pour ces enfants. Merci à Mamignan Touré et à son club ainsi qu’à notre Maman Néné Guissé Dagonneau et l’Association Sabouniuma», a déclaré Kempasma.
Sans doute que d’autres actions vont suivre dans les mois à venir car, en plus de la passion du sport, les filles de Néné ont été contaminées par la générosité et le dévouement de leur maman en faveur des couches défavorisées.

Moussa Bolly

LE MATIN

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *