Sidiki Maïga : «NOTRE AMBITION EST DE REMPORTER TOUTES LES COUPES D’AFRIQUE»

Dans le temps additionnel du match contre la Mauritanie (voir l’article de D. Coulibaly), Sidiki Maïga envoie une frappe enroulée qui laisse le gardien mauritanien, M’Bareck Oumar sans réaction. L’ailier droit des Aiglons se met au garde-à-vous pour saluer le public du stade Modibo Keïta. Le jeune attaquant des Aiglons venait ainsi de réaliser le triplé et clôturer le festival offensif du Mali large vainqueur 4-1. Au match aller, Sidiki Maïga avait déjà réalisé le doublé et apporté sa touche à la large victoire 3-0 des Aiglons.

sidiki maiga joueur footballeur aigle

En deux matches, l’attaquant malien a ainsi frappé 5 buts sur 4 passes décisives de son complice de la ligne d’attaque, Aly Mallé. Cadet en 2014-2015 et junior depuis janvier dernier, Sidiki Maïga affiche des statistiques impressionnantes et fait incontestablement partie des meilleurs buteurs de sa génération. Sacré champion d’Afrique des cadets en 2015 au Niger et vice-champion du monde quelques mois plus tard au Chili, Titi, comme l’appellent familièrement les supporters, a déjà marqué 18 buts dans les rencontres internationales.

«C’est le résultat d’un travail de groupe. Notre objectif est de se qualifier pour la phase finale de la CAN et ramener une nouvelle coupe au Mali. Notre génération ambitionne de remporter toutes les Coupes d’Afrique des nations», martèle sans détours Sidiki Maïga. Titi est né un 28 décembre 1998 à Mopti la Venise malienne. Comme la plupart des jeunes footballeurs maliens, il commence à taper dans le ballon dans la rue, avant de rejoindre son oncle maternel à Bamako.

Titi devait alors poursuivre ses études, mais très vite sa passion pour le football prend le dessus sur les études. Repéré par l’entraîneur du centre Tiécoro Bagayogo, Gala Maïga, il rejoint le centre Baptiste à Faladiè qu’il quitte quelques mois plus tard pour le centre Bobabin de feu Mamadou Keïta «Capi». Sidiki Maïga côtoie d’autres joueurs comme Diadié Samassékou et Nouhoum Samassékou. L’ascension de Sidiki Maïga est fulgurante : en 2008, il intègre le centre de formation du Réal. Il joue dans toutes les catégories d’âges du club avant d’accéder à l’équipe première en 2014.

Son premier match en championnat, se souvient-il, c’était contre le Nianan à Koulikoro (défaite 2-0 du Réal, ndlr) mais c’est lors du tournoi de la Solidarité que le joueur sera repéré par Baye Bah. «Il y avait dix clubs en lice, le Réal a gagné en finale 3-2 contre Black stars et Baye Bah a assisté à la rencontre.

Il était venu dans l’optique de détecter de nouveaux joueurs pour la sélection nationale cadette dont il venait de prendre la direction. J’ai terminé meilleur buteur du tournoi avec 7 réalisations. J’ai été alors présélectionné par Baye Bah, tout comme notre gardien, Drissa Kouyaté et deux joueurs des Black stars, Aly Mallé et Moussa Bagayoko», raconte Titi.

Avec Baye Bah, la carrière de Sidiki Maïga prend une nouvelle dimension. Non seulement, le jeune s’imposera en sélection, mais il deviendra surtout l’arme secrète du technicien Baye Bah. Lors des éliminatoires de la CAN, il sera l’un des joueurs les plus en vue des Aiglonnets et comme il fallait s’y attendre, Titi confirmera cette performance lors de la phase finale de la CAN remportée 2-0 par le Mali face à l’Afrique du Sud.

Certes, Sidiki Maïga n’a marqué qu’un but en cinq matches, mais il fut dans tous les bons coups des Aiglonnets. Sa vitesse d’exécution, sa complicité avec Aly Mallé et surtout son intelligence dans le jeu ont émerveillé plus d’un observateur.

Et s’il est devenu un maillon important du dispositif tactique du sélectionneur national, Baye Bah, c’est aussi parce que Sidiki Maïga est un joueur polyvalent qui peut évoluer dans le couloir ou tenir le rôle de tireur de ficelle. Aujourd’hui, Titi rêve de brandir le trophée de la CAN U20 et assure qu’il est prêt à tous les sacrifices pour atteindre cet objectif.

L. M. DIABY

 

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *