Révélations troublantes à propos de l’élimination des Aigles du Mali pour les barrages de la coupe du monde 2014 : Un membre actuel du Comité Exécutif de la FEMAFOOT, éclaboussé!

6 mois après les matchs nuls concédés par les Aigles du Mali face au Rwanda (1-1) et au Bénin (2-2) à domicile lors des éliminatoires de la coupe du Mali, les masques viennent enfin de tomber sur les vraies raisons de cette contreperformance des partenaires de Seydou Keita. En effet  l’instigateur de cette déstabilisation des Aigles n’est  d’autre qu’un membre actuel de la fédération malienne de football dirigée par l’Inspecteur général de la police Boubacar Baba Diarra. Cette attitude ignoble de ce responsable sportif est le fait d’une recommandation de son féticheur. Et ce qui fut fait pour le malheur du football malien.

aigles du mali rwanda coupe

Pour parvenir à la fédération malienne de football,  certaines personnes ont eu à recourir à des pratiques indignes.  C’est ainsi que profitant des éliminatoires de la coupe du monde 2014 où les Aigles étaient bien partis pour se qualifier aux barrages, un malien se disant responsable sportif a décidé de déstabiliser l’équipe nationale en se servant de certains joueurs dont le chef de fil n’est d’autre Cheick Tidiane Diabaté. Aussi ce responsable sportif véreux et sans scrupule était à l’origine du départ précipité  de Patrice Cartéron pour le Tout Puissant Mazembé de la RD Congo.  Et on peut dire que cet apatride a réussi son coup car les Aigles ont été tenu en échec à Bamako face au Rwanda (1-1) et au Bénin (2-2) sonnant l’élimination définitive des Aigles pour les barrages. C’est fort de ces coups bas à savoir les affaires Cheick Tidiane Diabaté, Patrice Cartéron et la non qualification des Aigles du Mali pour les barrages que les adversaires de Kola ont utilisé comme de fonds de campagne pour arriver à leurs fins ignobles dont  l’apatride qui se retrouve aujourd’hui  membre du comité exécutif de la fédération malienne de football comme récompense.

 

 

L’unique moyen de faire partir Hammadoun Kolado Cissé de la fédération

Vu le bilan élogieux réalisé par Hammadoun Kolado Cissé ces quatre dernières années, il fallait avoir des arguments solides pour lui battre lors de l’assemblée élective tenue les 7 et 8 Octobre 2013. Manquant totalement d’arguments, et profitant de la réception du Rwanda et du Bénin à Bamako dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde,  le responsable sportif en question  décide de prendre attache avec les joueurs après savoir réussi à faire partir Patrice Cartéron au Tout Puissant Mazembé. Ainsi par personne interposée, ce responsable sportif et membre actuel du comité exécutif de la fédération a réussi à convaincre certains joueurs (dont le chef de fil ne fut d’autre que le ‘’Kala Dioula Sangoye’’ en la personne de Cheick Tidiane Diabaté) de son projet sinistre à savoir ‘’ vendre le Mali’’ pour ses propres intérêts sordides. La suite on la connait avec cette interview satanique  truffée de ‘’ bobards ‘’, de contradictions, de mensonges et d’insultes à l’égard de Moussa Konaté et de Kola Cissé qui ont le même âge que son père selon ses propres propos et surtout aux vrais amateurs du ballon rond. Pour se glorifier de  son crime, ce responsable sportif fait passer l’interview de Cheick Tidiane dans certaines radios privées de la place jusqu’à la tenue de l’assemblée générale élective de la FEMAFOOT tenue les 7 et 8 Octobre 2013. A noter que les joueurs binationaux se sont désolidarisés de cet acte odieux contre le Mali  qu’ils avaient qualifiés de haute trahison à la nation à l’exception de Fousseini Diawara qui a attendu son retour en France pour accorder une interview incendiaire dans un site et qui a été repris à cœur joie  par certains journaux de la place. C’est dire que l’absence de certains joueurs binationaux pour les prochaines échéances futures des Aigles, ne doivent donc pas surprendre les Maliens.    A la question de savoir pourquoi ce responsable sportif, membre du comité exécutif actuel de la fédération sa préféré nuire aux Aigles et au football malien et non à la personne d’Hammadoun Kolado Cissé, notre source indique que c’est sur recommandation de leur féticheur. En effet il ressort que le seul moyen de battre Kola c’est d’empêchera les Aigles du Mali à accéder aux barrages de la coupe du monde. Aujourd’hui si on assiste à la cacophonie généralisée avec son lot de tiraillements, de trahisons, de mensonges et de coups bas au sein de la fédération malienne de football, c’est que la justice divine a vécu pour le triomphe de la vérité. Tout cela par la faute de ce responsable sportif d’une vieille époque et qui mérite d’être pendu, se voit récompensé par un poste au comité exécutif de la fédération. Pauvre football malien !

 

 

Affaire à suivre…

Sadou Bocoum

SOURCE: Mutation
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *