Reims : Fodé Doucouré, un nouvel atout défensif

Le groupe Pro 2 s’étoffe avec une nouvelle arrivée, celle de Fodé Doucouré. Fraîchement débarqué de l’Académie JMG de Bamako, le jeune défenseur latéral a posé ses valises en Champagne et a effectué ses premiers entraînements sous les couleurs stadistes, lui qui avait su convaincre le staff rémois à l’issue d’un essai effectué lors de la saison 2018-19 et a paraphé un contrat de quatre ans.

Son profil n’est pas sans rappeler celui d’un certain… Hamari Traore. Et ce n’est certainement pas un hasard si le jeune malien prend son aîné en exemple. «Il joue au même poste que moi, monte bien et se bat pour son équipe. Il est courageux et ça se voit sur le terrain, c’est ce que j’aime chez lui», explique Fodé au sujet de celui qu’il considère comme un modèle au poste. Un profil de contre-attaquant donc, rapide mais aussi solide défensivement. Passé par Guidars (Mali), le latéral de 18 ans a ensuite rejoint l’Académie JMG du Mali où il a poursuivi sa formation ces quatre dernières années, à raison de deux séances quotidiennes. «Je me suis vraiment senti bien, les infrastructures sont idéales et j’ai eu un bon contact avec les joueurs comme les encadrants »

«La principale différence avec ici, c’est le contenu des entraînements. On fait plus de travail athlétique à Reims, ça va me permettre de progresser dans ce domaine et de me développer physiquement aussi pour m’adapter au niveau», précise le néo-rémois. Appelé en sélections jeunes pour disputer plusieurs matchs amicaux, le natif de Bamako avait déjà eu l’occasion de fouler les pelouses européennes à plusieurs reprises : lors d’une double confrontation face à l’équipe réserve et U19 de Salzbourg en Autriche et lors de l’essai qu’il a effectué au Stade de Reims la saison passée. Deux semaines au centre de vie Raymond Kopa qui ont à la fois convaincu les techniciens stadistes et le joueur lui-même. «Je me suis vraiment senti bien, les infrastructures sont idéales et j’ai eu un bon contact avec les joueurs comme les encadrants. Je veux prendre du plaisir en jouant et pourquoi pas essayer d’aller chercher une place chez les pros», glisse-t-il avec ambition. Et si le chemin est encore long, David Guion a pu jauger le potentiel du latéral en faisant appel à lui avec le groupe professionnel à l’entraînement jeudi.

Source : Site Reims

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *