Présidence femafoot : Les ambitions de Bavieux !

Candidat à la présidence de la fédération malienne de football (Femafoot), Mamoutou Touré dit Bavieux a dévoilé un ambitieux programme de relance du foot malien. Quelles sont les ambitions du candidat ? La réponse a été apportée lors du lancement de la campagne de Bavieux, le 4 août dernier. Reportage !

general boubacar baba diarra femafoot president karounga keita djoliba

Mamoutou Touré et son équipe  se disent déterminées à rebâtir le football malien qui traverse depuis 3 ans une crise sans précédent. D’où  son slogan “Agir pour rebâtir. Ainsi pour rebâtir le football malien, Bavieux et  ses colistiers ont dégagé quatre pistes essentielles: la réconciliation, la réorganisation de l’administration, la refonte des compétitions locales, une aide conséquente aux structures et aux acteurs du football.

Parlant de réconciliation, Bavieux a promis d’organiser dès son élection un forum qui réunira tous les acteurs du football malien afin d’engager un dialogue franc et fraternel. Ce forum sera dénommé “ Forum de retrouvailles” pour se parler et s’excuser comme notre société le recommande.

Le candidat a également promis d’assainir les relations de collaboration avec les autorités publiques, notamment le ministère en charge des sports. Pour lui, aucune initiative ne sera de trop pour rassembler les multiples comités de supporters des Aigles.

Parlant de la refondation des compétitions nationales, l’équipe de Bavieux estime qu’en plus du championnat professionnel, il faut introduire un championnat national de deuxième division englobant un certain nombre de clubs au prorata des clubs affiliés aux ligues.

L’équipe  de  Touré  prévoit dans son programme d’appuyer les structures déconcentrées et les clubs. Elle  promet aussi de garantir la transparence dans la gestion des ressources financières de la Femafoot. Pour ce qui concerne le sponsoring, Bavieux a promis de continuer à renforcer le partenariat avec Orange Mali tout en ayant à l’esprit de trouver les voies et moyens pour l’augmentation du niveau de financement et également trouver d’autres sponsors compatibles avec le sponsor principal.

Bavieux et son équipe ont pris l’engagement solennel que s’ils sont élus, en plus des acquis existants, qu’ils s’engagent à apporter  des appuis financiers conséquents à leurs mandants. En effet, pour tout nouveau contrat de sponsoring par rapport à une compétition, les clubs de la catégorie obtiendront 10%; les ligues régionales 5%. Les revenus résultant des ristournes dues aux compétitions des sélections nationales seront réparties comme suit: les clubs des ligues 1 recevront 10%, les clubs de ligue 2 5% et les joueurs concernés 5%.

Mamoutou Touré a promis également d’octroyer une subvention annuelle de 2 millions de Francs CFA aux ligues pour leur fonctionnement, une subvention annuelle de 2 millions aux clubs évoluant en ligue 1.

Selon  le candidat, dès  son élection, il octroiera  une aide de 2 millions par étape franchie aux clubs engagés en compétitions internationales.

Bavieux  souhaite renouer les liens avec la FIFA et la CAF afin de retrouver une relation de confiance pour le bonheur du football malien.

Mémé Sanogo

L’ Aube
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *