Nos expatriés : Saliou Guindo retrouve ses sensations de buteur

Revenu en début de saison en Super ligue albanaise, l’international malien a inscrit 8 buts en 13 matches avec KF LAÇI

 

Saliou Guindo, vous connaissez ? Sans doute pour ceux qui connaissent l’histoire de la Jeanne d’Arc (J. A.), le club qui a révélé le joueur au grand public. C’était en 2013 et cette année-là, Saliou Guindo a crevé l’écran, en portant l’équipe pendant presque tout le championnat national. Comme il fallait s’y attendre après cette saison prometteuse, le jeune attaquant, alors âgé de 17 ans (il est né le 12 septembre 1996 à Ségou), quitte le Mali, direction Abidjan où il pose ses valises à l’ASEC, le club le plus populaire de la Côte d’Ivoire.

Saliou Guindo évolue avec les Minosas (surnom de l’ASEC, ndlr) pendant un an, avant d’être transféré à l’Espérance Tunis en 2015. Lors d’un stage des Espérantistes à Bahreïn, l’attaquant malien est repéré par Al Ahly, un club local qui décide de l’engager. Ainsi, en 2018, l’ancien joueur de la J. A. rejoint le Golfe persique et signe un contrat d’un an avec l’équipe de Manama la capitale du pays. Pourquoi un contrat d’un an seulement, se sont alors interrogés nombre d’observateurs qui voyaient plutôt le jeune attaquant en Europe, dans un championnat plus huppé ? «Tout s’est passé entre mon club employeur, l’Espérance Tunis et Al Ahly. Mon rêve était d’aller en Europe, mais Al Ahly représente également pour moi un nouveau challenge, un nouveau défi», avait alors expliqué Saliou Guindo. Malheureusement, l’expérience de Bahreïn n’a pas été à la hauteur des attentes de l’ex-sociétaire de la J. A. qui décide de quitter Al Ahly, malgré une offre des dirigeants du club.

En 2019, Saliou Guindo s’engage avec Skenderbeu d’Albanie qui le prête dans la foulée à Bylis, un autre club du pays. à la fin de la saison, Skenderbeu propose un nouveau prêt que décline l’attaquant malien. Quelques semaines plus tard, le natif de Ségou reçoit une offre de Gukulam, une équipe pensionnaire de l’élite indienne. Sans hésiter, l’attaquant des Aiglons (surnom de la sélection nationale junior) et des Aiglonnets (surnom de la sélection nationale cadette), rejoint l’Asie du Sud, «parce que je suis sûr que j’aurai du temps du jeu dans ce club», avait alors expliqué l’ex-sociétaire de la J. A.

Avec les Aiglons et Aiglonnets, Saliou Guindo venait de s’illustrer en marquant 7 buts et en délivrant 3 passes décisives, en 13 matches.L’attaquant évoluera dans le championnat indien jusqu’à cette année, avant de revenir en Albanie en début de saison, précisément à KF Läç. L’international malien est lié à l’actuel 3è du championnat albanais jusqu’à la fin de la saison 2022 et le moins que l’on puisse dire est que la saison débute bien pour l’ex-canonnier de la J. A. En atteste le nombre de buts marqués par Saliou Guindo depuis le début du championnat, 8 réalisations et 4 passes décisives en 15 matches. Lors de la 11è journée du championnat, l’ancien attaquant des Aiglons s’est illustré, en réalisant le doublé contre le FK Dinamo Tirana, sèchement battu 5-0 «Mon ambition est de terminer parmi les meilleurs buteurs de la Super ligue.

Pour le moment, mes statistiques sont bonnes, mais je dois encore travailler dur pour faire mieux», souligne Saliou Guindo, en rappelant que le plus important pour lui reste l’équipe. «Notre objectif est de remporter le titre de champion ou, à défaut, terminer sur le podium, martèle le canonnier. Nous avons les moyens d’améliorer notre classement, mais à condition de continuer sur la même lancée» (Saliou Guindo et ses coéquipiers restent sur cinq succès, en autant de matches, ndlr). La dernière victime des joueurs de l’entraîneur Shpetim Duro est le KS Kastrioti Krujë, défait 2-0, le 22 décembre dernier lors de la 15è journée de la Super ligue (doublé de Regi Lushkja).

Grâce à ce succès, Saliou Guindo et ses coéquipiers se sont hissés à la 3è place du classement avec 27 points, contre 28 pour le deuxième, Kukési. La tête du peloton est occupée par KF Tirana qui affiche 33 points au compteur. Lors de la prochaine journée, prévue le 15 janvier 2022, le technicien Shpetim Duro et ses protégés rendront visite au 7è de la Super ligue, Skenderbeu (15 points), alors que le leader du classement, KF Tirana affrontera KF Vllaznia Shkoder.

à 25 ans, Saliou Guindo fait partie aujourd’hui des joueurs les plus courtisés du KF Laçi, mais le jeune attaquant qui est le seul Malien évoluant en Super ligue, garde les pieds sur terre et se concentre surtout sur son club. «Oui, il y a des contacts avec certains clubs européens et les choses vont vite en football. Mais je reste concentré sur le club, en sachant que mon contrat court jusqu’à fin 2022», assure l’attaquant de KF Laçi.

Concernant la sélection nationale, en revanche, Saliou Guindo ne fait pas mystère de ses ambitions : après avoir porté le maillot des Aiglonnets et des Aiglons et participé à la Coupe du monde U20 (on se souvient encore de son triplé contre le Burkina Faso lors des éliminatoires de la CAN de la catégorie), il se doit de poursuivre sa carrière internationale en sélection nationale senior. «Mes ambitions sont très claires, jouer en équipe nationale senior et le plus vite possible, martèle Saliou Guindo. Certains camarades avec lesquels j’ai joué en équipe nationale junior et en équipe nationale cadette, sont aujourd’hui avec les Aigles. J’ai réalisé beaucoup de belles choses dans les catégories inférieures avec ces camarades et je rêve de faire la même chose en sélection nationale senior».

Le jeune attaquant qui a une puissance de feu dans le pied droit, avoue avoir été émerveillé par la prestation du Mali lors des éliminatoires de la CAN et de la Coupe du monde et estime que la génération actuelle des Aigles est l’une des plus talentueuses de l’histoire de notre football. Pour lui, il n’y adonc aucun doute que les Aigles, version Mohamed Magassouba ont les moyens de se hisser sur le toit du continent lors de la CAN qui débute le 9 janvier au Cameroun.

Boubacar THIERO

Source : L’ESSOR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.