Mercato PSG : arrivées, départs, transferts officiels… Le point complet

Toujours aussi ambitieux et déterminé à entamer une véritable révolution, le Paris Saint-Germain promet encore d’animer un mercato estival qui s’annonce charnière. Arrivées, départs, officialisations : voici le point sur les transferts déjà enregistrés ou à venir pour le club de la capitale (au 19/08/2022).

Real Madrid’s Portuguese forward Cristiano Ronaldo (R) shakes hands wirh Paris Saint-Germain’s French defender Presnel Kimpembe (C) next to Paris Saint-Germain’s French midfielder Adrien Rabiot at the end of the UEFA Champions League round of sixteen first leg football match Real Madrid CF against Paris Saint-Germain (PSG) at the Santiago Bernabeu stadium in Madrid on February 14, 2018. / AFP PHOTO / GABRIEL BOUYS

Mercato PSG : les départs officiels

Angel Di Maria : à 34 ans et après 7 ans de bons et loyaux services, l’ailier a été prié de faire ses valises, les Parisiens ayant décidé de ne pas activer son option de prolongation de contrat. L’Argentin a rebondi à la Juventus Turin.

Arnaud Kalimuendo : de retour d’un prêt réussi à Lens (12 buts en Ligue 1), l’attaquant a été transféré à Rennes pour environ 25 M€. Il s’agit pour l’instant de la plus grosse vente du PSG cet été.

Georginio Wijnaldum : classé parmi les “indésirables” seulement un an après son arrivée en tant que joueur libre, le milieu de terrain a été prêté pour un an à l’AS Rome. Le deal inclut une option d’achat obligatoire de 10 millions d’euros si le Néerlandais participe à la moitié des matchs de la saison et si son club de qualifie pour la Ligue des Champions 2023-2024.

Thilo Kehrer : en échec et déclassé parmi les indésirables durant l’été, le défenseur polyvalent allemand a été vendu environ 12 M€ à West Ham à un an du terme de son contrat.

Xavi Simons : le PSG a longtemps tenté de conserver le prodige de 19 ans, arrivé en fin de contrat. Finalement, le Néerlandais a préféré rentrer au pays et il s’est engagé pour 5 ans en faveur du PSV Eindhoven en tant que joueur libre.

Colin Dagba : en quête de temps de jeu, le jeune latéral droit a été prêté pour la saison à Strasbourg sans option d’achat.

Alphonse Areola : au sortir d’un prêt à West Ham, le gardien français a été acheté définitivement par les Hammers pour environ 12 M€.

Marcin Bulka : prêté la saison passée, le gardien a convaincu Nice de débourser 2 M€ pour le conserver définitivement.

Mauricio Pochettino : pas parvenu à convaincre que ce soit dans le jeu ou dans les résultats en Ligue des Champions, le technicien a été remercié début juillet. A l’issue de longues négociations, il devrait toucher environ 10 M€ avec son staff.

Et aussi : le latéral droit Thierno Baldé, transféré à Troyes; le milieu de terrain Nathan Bitumazala, transféré au KAS Eupen.

Les possibles partants

Idrissa Gueye : relégué dans le groupe des indésirables, le milieu de terrain sénégalais est proche d’un retour à Everton, visiblement dans le cadre d’un transfert définitif.

Leandro Paredes : poussé vers la sortie, le milieu de terrain argentin disposerait déjà d’un accord avec la Juventus Turin. Problème : les 20-25 M€ réclamés par le PSG refroidissent la Vieille Dame…

Mauro Icardi : à nouveau poussé vers la sortie, l’attaquant argentin a indiqué qu’il n’a aucune intention de mettre les voiles. Ambitieux promu en Serie A,  Monza tenterait toutefois d’avancer sur ce dossier en discutant d’un prêt avec le PSG.

Abdou Diallo : le défenseur polyvalent sénégalais fait l’objet d’un vif intérêt du Milan AC, mais les 20 M€ exigés par le PSG sont dissuasifs.

Keylor Navas : relégué au rang de gardien numéro deux, le Costaricain se voit rester mais fait l’objet d’un vif intérêt de Naples.

Eric Dina Ebimbe : le jeune milieu de terrain a séduit l’Eintracht Francfort qui propose 5 M€ alors que le PSG en demande le double.

Ander Herrera : ciblé par son ex-club de Bilbao, le milieu espagnol pourrait résilier son contrat.

Et aussi : Layvin Kurzawa, Rafinha et Julian Draxler, tous relégués dans le groupe des indésirables et qui ne disposent pas vraiment de pistes chaudes susceptibles de les intéresser.

Ils devraient rester

Neymar : le Brésilien a beaucoup déçu depuis son arrivée et n’est pas forcément retenu, comme l’a sous-entendu le président Nasser Al-Khelaïfi. Problème : à part Newcastle, une destination qui ne l’emballe pas, aucun autre club n’est actuellement en mesure de proposer à l’ancien Barcelonais un salaire équivalent à celui qu’il perçoit dans la capitale (environ 4 M€ mensuels). Auteur d’un début de saison prometteur, l’Auriverde se voit donc aller jusqu’au bout de son contrat, en juin 2027.

Presnel Kimpembe : un temps disponible pour 50 M€, le défenseur central a suscité l’intérêt de Chelsea. Finalement, le Tricolore a convaincu le staff, il devrait donc rester et prolonger son contrat qui expire en juin 2024.

Lionel Messi : le président du Barça, Joan Laporta, ne cesse de rappeler sa “dette morale” à l’égard de l’Argentin et l’exhorte à revenir finir sa carrière en Catalogne, mais plutôt en 2023, au terme de son bail au PSG.

Mercato PSG : les recrues

Kylian Mbappé : il n’est pas une recrue à proprement parler, mais, en conservant son attaquant, le PSG a peut-être réussi le plus gros coup de l’été. Alors qu’il semblait promis au Real Madrid avec un départ inéluctable, le Tricolore a finalement rempilé dans le club de sa ville jusqu’en juin 2025.

Vitinha : le PSG n’a pas hésité à débourser 41,5 millions d’euros, soit le montant de la clause libératoire, pour recruter le milieu de terrain du FC Porto, ce qui en fait à l’heure actuelle la recrue parisienne la plus chère de l’été.

Hugo Ekitike : attendu sous la forme d’un transfert définitif aux alentours de 36 M€ bonus compris, le jeune prodige du Stade de Reims a finalement été prêté pour une saison, avec une option d’achat.

Renato Sanches : au terme de longues négociations avec Lille, le milieu de terrain a rejoint le PSG pour 13 millions d’euros, dont 3 millions d’euros de bonus. Le Portugais donnait sa priorité au club de la capitale malgré le vif intérêt du Milan AC.

Nordi Mukiele : perçu à la fois comme la doublure d’Achraf Hakimi dans le couloir droit et une solution de recours dans la défense à trois de Galtier, l’international français a été recruté pour environ 15 M€ (bonus compris) au RB Leipzig.

Nuno Mendes : prêté par le Sporting Lisbonne la saison dernière, le latéral gauche portugais a donné satisfaction et le champion de France a donc levé son option d’achat de 40 millions d’euros pour s’assurer ses services jusqu’en juin 2026.

Christophe Galtier : débauché à Nice, au sortir d’une saison contrastée, le technicien français s’est engagé pour 2 ans en faveur du PSG. Beaucoup le considèrent comme le meilleur entraîneur de L1 ces dernières années.

Les joueurs ciblés

Milan Skriniar : il constitue la priorité absolue en défense centrale. Problème : l’Inter Milan se montre inflexible et réclame 70 M€ pour le Slovaque, tandis que le PSG ne veut pas dépasser 55 M€ pour un joueur en fin de contrat dans un an. Après des semaines de négociations, ce dossier semble dans l’impasse. Evoqués comme plan B, Mohamed Simakan (Leipzig) et Wesley Fofana (Leiceter) ne viendront pas. Le Monégasque Axel Disasi est en revanche ciblé.

Fabian Ruiz : en fin de contrat avec Naples dans un an, le milieu espagnol est proche d’une arrivée dans la capitale moyennant environ 25 M€. Initiallement, un profil plus athlétique comme Ibrahim Sangaré (PSV Eindhoven) était ciblé mais le PSG a décidé de revoir ses plans. Le nom de Seko Fofana (Lens) circulait aussi.

Rafael Leão : le PSG rêve toujours de l’attaquant portugais que Luis Campos a connu à Lille, mais le Milan AC n’est pas vendeur.

Gonçalo Ramos : le PSG recherche un attaquant au profil mobile et athlétique et le nom du jeune prodige de Benfica est le seul sorti du chapeau jusqu’à présent dans ce registre. Les 40 M€ réclamés par les Portugais risquent de compliquer les opérations.

Les échecs

Zinedine Zidane : rêve de Doha pour succéder à Mauricio Pochettino, le champion du monde 1998 a une nouvelle fois décliné les approches parisiennes et préfère lorgner sur le poste de sélectionneur de l’équipe de France après la Coupe du monde 2022…

Marcus Rashford : le PSG a tenté le coup avec l’attaquant anglais, en fin de contrat dans un an, mais Manchester United a rapidement fermé la porte.

Gianluca Scamacca : l’attaquant a fait l’objet de longues négociations mais a fini par quitter Sassuolo pour rejoindre West Ham. Officiellement, l’Italien n’est pas considéré comme un échec par le PSG, qui estime avoir seulement refusé de s’aligner sur les 42 M€ jugés trop élevés, réclamés par Sassuolo.

Le bilan du mercato du PSG

Le PSG ne réalise pas un mercato aussi clinquant que l’été dernier mais, force est de constater que le club de la capitale ne s’est pas affaibli puisqu’il est parvenu à conserver Mbappé. Au contraire, le champion de France en titre s’est renforcé intelligemment pour offrir de nouvelles solutions à Galtier dans son 3-4-1-2, notamment au milieu de terrain, un secteur qui pose problème depuis des années. Il a également préparé l’avenir avec l’arrivée du prometteur Ekitike. Si Skriniar venait à signer, on pourrait parler d’excellent mercato.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.