Match amical : MalI-Maurtitanie, les Aiglonnets puissance six

Pour leur premier test grandeur nature, les cadets ont fait parler la poudre 6-0 devant leurs homologues mauritaniens. Auteur d’un triplé, Yirigué Fougognon Sekongo a été le grand artisan du feu d’artifice des Aiglonnets

 

La sélection nationale cadette a disputé sa première rencontre amicale internationale, samedi contre la Mauritanie. Pour ce premier test, les protégés du sélectionneur Demba Mamadou Traoré ont frappé fort, s’imposant 6-0, face aux Mourabitounes cadets. Auteur d’un triplé, l’attaquant Yirigué Fougognon Sekongo (71è, 82è et 89è min) a été le grand artisan du feu d’artifice des Aiglonnets.

Yacouba Mahamane Maïga a débloqué le tableau d’affichage pour les siens dès le premier quart d’heure (13è min), avant de passer le relais à Bandiougou Diallo pour le break (18è min). La note aurait pu être salée pour les visiteurs, si Bandiougou Diallo n’avait pas manqué de concentration devant le gardien Mossa Diop, à trois minutes de la pause (42è min).

Mais ce ne sera que partie remise pour les Aiglonnets, car au retour des vestiaires, l’avant-centre Yirigué Foungognon Sekongo porte le score à 3-0 (71è min), avant de marquer deux nouveaux buts aux 82è et 89è minutes. Auparavant (78è min), Ismaël Diabaté y était également allé de son but. Score final : 6-0 pour les protégés du sélectionneur national, Demba Traoré qui, au-delà du score, ont laissé de bonnes impressions pour leur premier grand test.

«Je suis content de la prestation des enfants, non seulement ils ont marqué 6 buts, mais ils ont également mis la manière. Il y a eu beaucoup de choses positives dans ce match», a salué le technicien malien après la rencontre. Et de poursuivre : «C’était un match important, on voulait se frotter à une sélection nationale avant le début du tournoi qualificatif en Sierra Leone. On a assisté à une belle rencontre, les deux sélections ont produit du jeu, le plus important était de faire une revue de troupe et jauger l’état physique des joueurs avant le tournoi de qualification».

De son côté, le sélectionneur mauritanien Oumar N’Diaye dira que la rencontre a été tout bénéfice pour ses joueurs qui, soulignera-t-il, «avaient besoin de se tester en affrontant une autre sélection». «Malgré la défaite, il y a eu des choses positives qui méritent d’être soulignées. Pour le match retour (une deuxième rencontre entre les deux sélections est prévue jeudi au stade Mamadou Konaté, ndlr), on va leur demander de pousser encore plus pour obtenir un résultat positif.

Ce match amical a permis de voir notre équipe à l’œuvre contre une grande équipe malienne», a annoncé Oumar N’Diaye, avant de conclure : «On connaît désormais nos forces et nos faiblesses. On va demander aux enfants de produire du jeu, on a perdu beaucoup de ballons, ce n’est pas bon.

L’équipe a péché dans la transmission du ballon, il y a des choses à corriger». Les cadets maliens et mauritaniens préparent le tournoi qualificatif de la zone A de l’Union des fédérations ouest-africaines (UFOA) pour la CAN U17, Maroc 2021. La compétition aura lieu du 11 au 20 décembre en Sierra Leone.

Djènèba BAGAYOKO

Source : L’ESSOR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *