Match amical, Mali-Cameroun 0-0 : LES AIGLES DAMES DOMINATRICES MAIS INEFFICACES DEVANT LES BUTS

La sélection nationale féminine a livré deux matches amicaux, jeudi et dimanche contre l’hôte de la prochaine CAN-féminine, le Cameroun. Lors de la première confrontation, la capitaine Aminata Sacko et ses coéquipières ont été battues 1-0 par leurs adversaires (but de Ngo Mbeleck), mais 72h plus tard, les Aigles se ressaisiront en partie en faisant nul 0-0 avec les Camerounaises. Ces deux rencontres amicales entrent dans le cadre des préparatifs de la prochaine CAN que le Cameroun abritera en novembre. Dès le coup d’envoi de la deuxième rencontre, la capitaine Aminata Sacko et ses coéquipières prendront la direction des opérations avant d’allumer la première mèche par l’attaquante Hawa Tangara qui oblige la gardienne Ngo N’Dom à se détendre pour claquer le ballon en corner (3è min). Dans la foulée, sa compère de la ligne d’attaque, Bassira Touré se signale à son tour en expédiant une frappe au ras du poteau sur un centre de Saran Sangaré (5è min). Le trio d’attaque des Aigles dames, composé de Hawa Tangara, Bassira Touré et Saran Sangaré, poursuivra sur sa lancée face à des Camerounaises quelque peu débordées mais qui résisteront aux assauts des Maliennes. Tour à tour, Hawa Tangara (16è min), Bassira Touré (24è min) et Saran Sangaré (32è min) auront le but au bout des crampons, mais à chaque fois le ballon sera détourné soit par un pied adverse, soit par la gardienne Ngo N’Dom. La pause interviendra sur le score de 0-0. Au retour des vestiaires, les Aigles dames ne lâchent rien. Elles continuent d’acculer les visiteuses, mais ne parviennent pas à débloquer le tableau d’affichage.

selection-nationale-feminine-dame-femme-joueuse-football-aigle-cameroun

A la 55è min, Bassira Touré pensait enfin libérer les siennes, mais la défenseuse Gladys Liapoé se dégage en catastrophe. Quelques minutes plus tard, Binta Diarra « La Vieille » expédie un coup franc sur la barre transversale de Ngo N’Dom (59è min). La réplique des visiteuses interviendra après l’heure de jeu : une frappe de Michelle Akaba facilement captée par la gardienne Fatoumata Karentao (66è min). L’occasion la plus nette de la deuxième période, voire de la rencontre sera obtenue peu avant l’entame du dernier quart d’heure par Salimata Diarra. Suite à une belle action collective, l’attaquante des Aigles dames se présente seule devant la gardienne Ngo N’Dom, mais ne parvient pas à cadrer à la grande déception des supporters du stade Mamadou Konaté (70è min). Dominatrices dans tous les compartiments, les Maliennes obtiendront une dernière occasion par Bintou Koïté mais il était écrit quelque part que les filets ne trembleront pas dans ce match Mali-Cameroun. Malgré le nul concédé par ses joueuses, le sélectionneur national Oumar Guindo «Koplan», s’est dit satisfait de la qualité du jeu proposé par les deux équipes. «Je félicite les filles pour la qualité du jeu qu’elles ont proposé. Certes, l’équipe a étalé des lacunes devant et raté beaucoup d’occasions, mais elles sont restées dans le match et cela mérite d’être souligné. Je ne me lasserai jamais de demander aux supporters de soutenir les filles, le même message s’adresse au ministère des Sports et à la Fédération malienne de football», dira «Koplan» qui devrait logiquement faire appel à la deuxième meilleure buteuse du championnat, Oumou Touré pour renforcer le bastion offensif de l’équipe. En tout cas, beaucoup de supporters ont réclamé samedi la canonnière de l’USFAS qui affiche 32 buts au compteur, toutes compétitions confondues. Le sélectionneur camerounais n’a pas non plus tari d’éloges sur les Aigles dames, «une bonne équipe qui peut faire mal à la CAN», estime Enhow Gatchu «Ce fut un bon match, le Mali a une très bonne équipe avec laquelle il faudra compter lors de la CAN. Je remercie les Maliens pour leur hospitalité. Nous repartons très satisfaits de notre séjour au Mali et donnons rendez-vous aux Aigles dames dans un mois au Cameroun», ajoutera le technicien des Lionnes indomptables. Pour rappel la CAN féminine se déroulera du 19 novembre au 3 décembre au Cameroun. Le Mali est logé dans la poule B qui sera basé à Limbé et qui comprend également le Nigéria champion en titre, le Ghana et le Kenya. Dans la poule A qui évoluera à Yaoundé, on retrouve l’hôte de la CAN, le Cameroun, l’Afrique du Sud, le Zimbabwue et l’Égypte. Le match d’ouverture mettra aux prises les Lionnes indomptables et les Pharaonnes, le 19 novembre au stade de Yaoundé.

D. BAGAYOKO

Dimanche 16 octobre au stade Mamadou Konaté

Mali-Cameroun : 0-0

Mali : Fatoumata Karentao, Aminata Sacko (cap), Oumou Tangara, Couloumba Sogoré, Aîcha Samaké, Binta Diarra, Salimata Diarra, Bintou Koïté, Hawa Tangara, Saran Sangaré, Bassira Touré.

Entraîneur : Oumar Guindo ‘’Koplan’’.

Cameroun : Ngo Ndom, Christine Mani, Gladys Liapoe, Brigite Ombwana, Alice Nkomido, Tchamy Mafo, Batoua Ngo, Rose Boudou, Carine Soukena, Michelle Akaba, Ngo Mbeleck.

Entraîneur : Enhow Gatchu.

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *