Maladie chronique du foot ball national : Cinq médecins emmenés par Mme N’Daou Fatoumata GUINDO pour la guérir

Mme N’Daou Fatoumata Guindo, l’ancienne ministre  chargée des Relations avec les Institutions   est nommée, mercredi  dernier  présidente du comité de  normalisation du football malien. Elle va diriger ce nouvel organe de transition composé au total de cinq membres.

Cet organe transitoire a pour missions  de gérer les  affaires courantes de la FEMAFOOT  entre autres de réviser  si nécessaire  les statuts  des ligues régionales et assurer  leur conformité  avec les statuts de la fédération malienne  de football ainsi qu’avec les statuts et exigences  de la FIFA, identifier  les délégués légitimes  à l’assemblée   générale  élective de la FEMAFOOT  et organiser  l’élection d’un nouveau bureau  exécutif  de la fédération malienne de football. De fraîche mémoire, les fanatiques du football se rappellent  que des égocentriques de certaines ligues régionales avaient été instrumentalisés par des marchands d’illusions pour trahir leurs compagnons d’hier et mettre par la même occasion, l’avenir de générations de milliers de jeunes joueurs en cause. Pour cela, il faut un toilettage à grande eau et ne laisser aucune brèche dans les textes pour permettre à des prédateurs de s’y infiltrer pour semer encore le désastre.

Par ailleurs, l’instance  que dirige Madame N’Dao Fatoumata Guindo sera chargée de mener  dès que possible, un audit judiciaire des comptes de ladite fédération. C’est un secret de polichinelle. Cette interminable guerre autour de la présidence n’a rien à voir avec l’amour du football, mais plutôt se servir de notre sport roi et couvrir des pilleurs de deniers. Il faudra tout tirer au clair.

La fédération malienne de football  aura à sa tête, au terme de cette transition,  et c’est le vœu de tous, un bureau légal, légitime et consensuel. La mise en place de ce bureau de normalisation intervient après plusieurs tractations. Ces tractations ont accouché d’un nouvel organe. Il a été installé le mercredi 10 janvier dernier, dans l’après-midi  en présence des émissaires de la FIFA et de la CAF.

Ses membres sont : Me Mamadou Gaoussou Diarra, ancien ministre ; Mahamadou Samaké  dit Sam Jèma, ancien président du Stade malien de Bamako; Losseni Bengaly,  pharmacien de son état;  Me Youssouf Diallo, avocat à la cour  et Mme N’DAOU Fatoumata Guindo qui assure la présidence  de cet important organe.

La nouvelle présidente se dit disponible à travailler  avec tous les  maliens  pour la bonne gestion du football national. Bon vent à l’équipe.

Moussa Sissoko

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *