Liverpool : KLOPP, LE «NORMAL ONE» ANNONCE LA COULEUR

 

- Liverpool/Chelsea - 20.01.2007 - Premier League -A peine arrivé, et déjà une pique. Une toute petite, mais c’est sûr que Mourinho aura un mot gentil pour lui dans les prochaines semaines. Officiellement nommé à la tête de Liverpool jeudi dernier, Jurgen Klopp a donné sa première conférence de presse 24h plus tard. Lancé sur le sujet du coach portugais, le technicien allemand n’a pas pu résister à livrer une petite phrase bien sentie. «Je suis un garçon très normal, j’espère juste prendre du plaisir dans mon travail. Je suis le « normal one »», a-t-il assuré, en référence à l’autoproclamé «Special One» actuellement en difficulté sur le banc de Chelsea.

Bien sûr, Klopp a également dit des choses bien plus profondes. Il veut redonner de la fierté aux supporters des Reds, qui méritent selon lui de ne plus être des «sceptiques» mais des «croyants» quant à leur équipe. «Je suis un romantique du foot et je crois qu’Anfield est le meilleur endroit du monde pour ça», a-t-il ajouté. Le coach allemand, qui a promis «de l’émotion, de la vitesse, du jeu au sol» dans son équipe, croit fermement en ses chances de remporter la Premier league avec les Reds. Mais plutôt que des belles phrases, il veut être juger sur des résultats. «Ce que les gens pensent de vous quand vous arrivez n’est pas important. Ce qui l’est, c’est ce qu’ils pensent de vous quand vous partez», dit-il. Si l’ancien entraîneur de Dortmund parvient à ramener le titre dans une ville qui l’attend depuis 1990, on n’est pas trop inquiets de savoir ce que les fans vont penser de lui. Jürgen Klopp prétend ne ressentir aucune pression. Son objectif ? Reconstruire l’équipe après une décevante sixième place la saison dernière.
« Il n’y a aucun doute qu’un dur challenge s’annonce. Pour moi et mon staff », a rapporté Jürgen Klopp dans le quotidien allemand Bild. On le savait avant d’accepter la proposition du club.Liverpool n’a plus connu le succès depuis un long moment et c’est un club qui a souvent changé de managers. Maintenant, ils ont recruté un allemand qui n’est pas un ‘faiseur de miracles’. Tout progrès n’est pas possible sans un minimum de temps. »
Après sept ans de réussite au Borussia Dortmund, Jürgen Klopp est arrivé à Liverpool avec la réputation d’être un entraîneur attaché à un football attractif. Son premier objectif est là : proposer à Anfield un football avec une identité ancrée. « J’ai parlé en longueur avec les personnes en charge du club. Il n’y a pas d’objectif cette saison. Il s’agit juste de bien jouer au football avec un style de jeu reconnaissable. Qu’il y ait des liquidités disponibles dès janvier ne m’intéresse pas. Nous sommes seulement en octobre et je ne sais même pas combien de matches il reste à jouer jusqu’au mercato d’hiver. Ce qui nous intéresse avant tout, c’est d’évaluer la valeur de nos joueurs dans un premier temps. »

source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *