Lille : Le mercato très africain d’Hervé Renard

Ancien sélectionneur de la Côte d’Ivoire et de la Zambie, Hervé Renard a décidé de mener un mercato résolument africain à Lille, où il officie désormais. Mounir Obbadi, Junior Tallo et Ibrahim Amadou ont déjà signé, en attendant sans doute Stoppila Sunzu et Yaw Yeboah. Un recrutement malin mais qui pose quelques interrogations.
herve renard entraineur coach

Certains loueront sa fidélité au contient qui l’a révélé, d’autres s’attarderont sur sa capacité à tirer profit de son réseau de connaissances, tandis que ses détracteurs dépeindront un recrutement trop caricatural. Quoi qu’il en soit, depuis sa nomination au poste d’entraîneur du LOSC, fin mai, Hervé Renard, sélectionneur à succès avec la Zambie et la Côte d’Ivoire, mène un recrutement résolument africain. S’il a consenti à laisser filer le Sénégalais Idrissa Gueye et le Malien Adama Traoré, qui ont respectivement cédé aux sirènes d’Aston Villa et de l’AS Monaco, avec près de 24 millions d’euros en retour pour les Lillois, le technicien français a compensé leur départ par l’arrivée d’autres Africains.

Le Marocain Mounir Obbadi (AS Monaco), l’Ivoirien Junior Tallo (AS Roma) et Ibrahim Amadou (Nancy), ex-international U19 français mais natif de Douala et toujours sélectionnable avec le Cameroun, sont ainsi venus grossir les rangs des Dogues. Si le transfert de Wilfried Kanon (ADO La Haye) a été annulé en raison d’une blessure au genou et si la piste Jordan Ayew, cible numéro un du mercato d’Hervé Renard, est trop onéreuse pour les finances des Dogues (Lorient réclame 12 millions d’euros), d’autres arrivées sont encore à prévoir.

Le spectre de la CAN 2017

Sauf revirement de dernière minute, le Zambien Stoppila Sunzu va débarquer cette semaine en prêt du Shanghai Shenhua pour renforcer la défense centrale lilloise. Sacré meilleur joueur de la dernière CAN U20 avec le Ghana, le milieu offensif Yaw Yeboah (18 ans, Manchester City) devrait suivre, en prêt également. Mais ce n’est pas tout. D’après L’Equipe, le double vainqueur de la CAN pense aussi à l’international algérien Mehdi Abeid (22 ans) à qui il ne reste plus qu’un an de contrat avec Newcastle. Sans compter que l’Ivoirien Ba Loua D’Avila et les Zambiens Patrick Ngoma et Patson Daka sont à l’essai depuis le début de la préparation.

Si Hervé Renard a pris garde à ne pas placer tous ses œufs dans le même panier (Eric Bauthéac et Renato Civelli ont également rejoint les Dogues), son recrutement aux couleurs africaines possède un gros inconvénient : il pourrait considérablement affaiblir le LOSC en janvier 2017 au moment de la prochaine CAN, lorsque la plupart des recrues risquent d’être prises par des échéances internationales.

Sans compter que plusieurs internationaux africains étaient déjà présents dans l’effectif nordiste avant l’arrivée de Renard. A l’image du gardien nigérian Vincent Enyeama, du Marocain Sofiane Boufal et du Cap-Verdien Ryan Mendes, sans oublier Souahilo Meïté, Djibril Sidibé et Adama Soumaoro qui pourraient opter pour leur pays d’origine à l’avenir. Aussi séduisant soit-il, le mercato du LOSC promet donc quelques nuits d’angoisse chez les supporters des Dogues.

 

Source: Afrik

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.