Le Mali surclasse la Centrafrique

Le Mali enregistre sa troisième victoire en quatre matchs dans son Afrobasket.

afrobasket feminin dame aiglonne joueuse

Face à une équipe de Centrafrique qui n’aura finalement été qu’un sparring partner, les coéquipières de Naignouma Coulibaly se sont imposées (97-38).

Le Mali n’avait pas de temps à perdre mardi soir, le départ canon du match l’atteste. En moins de trois minutes dans le premier quart, le Mali menait (12-0) face à équipe centrafricaine certes limitée mais très accrocheuse. La meneuse Touty Gandega, très adroite a inscrit sept points sur les douze de l’équipe. Défensivement agressives, les Aigles dames ont notamment fait la différence sur des contres bien menés. L’adversaire asphyxié par le marquage perdait beaucoup de ballons, et derrière ça jaillissait vite pour aller conclure (31-8) à la fin des premières dix minutes. A la reprise, le coach reposait ses joueuses cadres. Ce qui eut pour conséquence de couper un petit peu l’élan malien. La réussite offensive laissait à désirer, néanmoins Kankou Coulibaly, également très en verve inscrivait dix points et permettaient aux Maliennes d’atteindre la pause avec un écart de 27 points (51-24).

Au retour des vestiaires, le coach alignait son cinq majeurs pour corser l’addition. Et le résultat escompté fût au bout. Grace aux 11 pts de la capitaine Tirera et aux 15 de Ramata Diakité, les Maliennes se détachèrent au score (83-31). Le dernier acte fut une consécration pour des joueuses qui jusque ici n’avaient pas encore été au top de leurs formes. Fatoumata Bagayoko, particulièrement maladroite lors des trois premières rencontres mettaient quatre shoots à trois points dans ce match et enflammait le public, venu très nombreux. Aissata Boubacar Maiga, petite sœur de la légendaire Hamchetou Maiga régalait elle aussi par son explosivité et sa dextérité à la finition. Sa fiche statistique à la fin de la rencontre était de 12 pts, 5 rebonds, 3 passes et 4 interceptions en 22 minutes de jeu, autant dire une prestation aboutie.

Le Mali se tourne désormais vers sa rencontre de demain face au Cameroun, extrêmement important pour le classement final. Le coach du Mali Sylvain Lautié, a d’ailleurs rappelé que son équipe devra battre les Camerounaises pour ne pas finir à une place non souhaitée.

 

Source: journaldumali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *