Le Général Boubacar Baba Diarra au congrès de la Caf

Le désormais ex président de la FEMAFOOT, le Général Boubacar Baba Diarra se trouve en Ethiopie pour participer au congrès électif de la confédération africaine de football (CAF). Selon des sources bien introduites, tant que la Fifa n’a pas pris de sanction contre le Mali, la CAF ne reconnait que le bureau dirigé par le Général Diarra. C’est pourquoi, elle a envoyé l’invitation et le billet d’avion au bureau dirigé par le Général Diarra.

general-boubacar-baba-diarra-femafoot

Quelques jours après son départ, le ministre des Sports, après dissolution de la FEMAFOOT a mis en place un comité provisoire. Ce qui dénote que le Général perd son statut de premier dirigeant du football malien.

A cet effet, a-t-il la qualité de siéger ou de prendre des décisions au nom du Mali ?

A suivre

Abdrahamane Sissoko

 =============================================

La liste des membres du comité de normalisation du football malien dévoilée !

Quelques jours après la dissolution du comité exécutif de la fédération malienne de football, le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo a procédé, le mardi 14 mars, à la nomination des membres du comité de normalisation. Il est composé de 19 personnes issues de toutes les sensibilités du pays. Le comité est dirigé par un banquier et non moins membre du comité olympique et sportif du Mali, M. Sidy Diallo.

Trois de nos confrères sont également membres. Il s’agit de  Amara Mallé Diallo de l’ORTM, Souleymane Bobo Tounkara dit SBT de l’AMAP et Moustaph Maiga. On note également la présence de l’ancien défenseur international, M. Ibrahim Thiam et le président du conseil national de la Jeunesse, M. Mohamed Salia Touré. Seul bémol, on note la présence d’une seule femme sur les 19 membres. Il s’agit de Mme Djenebou Sanogo du mouvement sportif. Nous vous proposons la liste des membres du comité de normalisation.

Lite des membres du Comité provisoire :

Sidy Diallo, Comité National  Olympique et sportif du Mali

Amadou dit Baba Cissé, Mouvement sportif

Amadou Diarra Yalcouyé, ministère des Sports

Missa Dioma, Directeur des Finances et du matériel/Ministère des Sports

Amara Mallé Diallo, Journaliste ORTM

Abdrahamane Ben Manata Touré, Avocat

Moussa Ben Deka Diabaté, Arbitre<

Modibo Simbo Kéita, Magistrat

Amidou Albachar, Médecin

Charles Moussa Diakité, Direction nationale du Sport militaire

Mme Djénébou Sanogo, Mouvement sportif

Ibrahim Thiam, Ancien international Aigle

Mohamed Salia Touré, Conseiller national de la Jeunesse du Mali

Souleymane Bobo Tounkara, Journaliste à l’AMAP

Mahamadou Koné, Professeur d’Enseignement Supérieur

Magatte Assane Seye, Avocat, ancien bâtonnier

Dioncounda Samabaly, Comité des Sages

Gouro Sidy Aly Diallo, Sociologue

Moustaph Maïga, Journaliste Sportif.

Selon la décision ministérielle n°2017 0012/MS-SG, le mandat du comité transitoire ne peut excéder 12 mois. La mise en place du comité de normalisation doit mettre fin à toute sorte de rumeur qui commençait à circuler dans la ville. L’article 4 du communiqué de mise en place précise que le comité élu en son sein un bureau. Les membres du comité provisoire ne sont pas éligibles à l’assemblée élective de la FEMAFOOT (article 5).

Les fonctions de membre du comité provisoire sont gratuites (art 6). Le bureau déposera un rapport moral et financier deux mois après la fin de son mandat. Après la mise en place de ce comité, les yeux sont désormais rivés sur la Fifa dont l’épée de Damoclès était suspendue sur la tête du Mali.  La Fifa mettra-t-elle sa menace à exécution ? Rien n’est moins sur. Ce qui reste certain, le ministre dit avoir commis des avocats en Suisse qui attaqueront auprès du Tribunal Arbitral du Sport (Tas) toute décision de suspension du Mali par la Fifa.

A suivre

Abdrahamane Sissoko

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *