Le FC Barcelone se croit victime d’un complot !

Le FC Barcelone se sent toujours lésé suite à l’arbitrage du match face à l’Inter de mardi soir. Et les dernières révélations des médias espagnols ne vont pas calmer les Catalans.

Les images font encore le tour des réseaux sociaux et des chaînes de TV en Espagne. Mardi, face à l’Inter, le FC Barcelone s’est incliné sur le score de 1-0. Une défaite dans laquelle le contenu proposé par les Blaugranas a été très médiocre, mais de l’autre côté des Pyrénées, on se plaint surtout de l’arbitrage. Plusieurs faits de jeu, dont une main de Dumfries dans sa surface, auraient porté préjudice à l’équipe de Xavi, selon les journalistes et les fans du Barça.

Un véritable scandale pour les Catalans, et il se disait même que du côté des dirigeants, on pensait à déposer une plainte auprès de l’UEFA suite à la prestation de l’arbitre Slavko Vinčić. Marca en dit un peu plus sur ce dossier ce jeudi, et souligne qu’il n’y aura a priori pas de plainte officielle auprès de l’institution qui régit le football européen. En revanche, le journal précise qu’au Barça, on trouve que « ça sent mauvais », qu’il y a quelque chose de bizarre.

La VAR n’a pas eu d’images de qualité

Ils ne comprennent pas pourquoi l’arbitre n’est même pas allé consulter la VAR. De là à être victimes d’un complot ? Ce n’est pas dit explicitement par le média, mais ça le laisse clairement entendre. D’autant plus que ces derniers temps, les clubs à l’origine du projet Super League ont fait filtrer qu’ils avaient peur de “représailles” sous forme d’arbitrage défavorable…

Des craintes qui risquent d’être confirmées par les informations de la Cadena COPE, qui explique que la VAR n’a pas prévenu l’arbitre principal car il n’y avait aucune image où la main semblait claire. La qualité des images après zoom aurait été trop floue pour pouvoir prendre une décision. Ce qui peut en laisser dubitatif plus d’un, puisque même sur la diffusion TV, la main semblait plutôt claire. Autant dire qu’on a pas entendu parler de cette histoire…

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.