LDC/ Real Madrid-Juventus: sur le penalty sifflé, Buffon et Chiellini réagissent amèrement

Le football a parfois des revers douloureux. Et c’est la leçon que retient la Juventus de Turin ce mercredi 11 avril, lors du match retour des quarts de finale de la ligue des champions. Alors que les italiens avaient réussi à remonter les 3 buts qu’ils avaient encaissés à l’aller et que la prolongation paraissait déjà inévitable dans ce stade plein à craquer de Santiago Bernabeu, l’arbitre anglais Michael Oliver siffle un penalty en faveur du réal Madrid pour une charge de Mehdi Benatia sur Lucas Vazquez dans la surface de réparation(93e).

Une décision qui a plongé le gardien italien Gianluigi Buffon dans une profonde colère. En dehors des bousculades de contestation, le capitaine de la Juve s’est adressé à l’arbitre en le grondant carrément, le central anglais a finalement décidé de coller un carton rouge à l’encontre du vétéran.Triste fin pour cette légende de la Juventus, auteur d’un très grand match et qui pourrait avoir sans doute disputé son dernier match en Ligue des champions.

« L’arbitre a sifflé une faute qu’il est le seul à avoir vue. (…) Il faut des gens qui aient les compétences et la personnalité pour pouvoir rentrer dans de tels stades » , a lâché Buffon qui ne cache pas son sentiment d’injustice, au micro de beIN Sports.

Gigi en a vraiment, mais alors vraiment gros sur la patate contre l’Anglais Michael Oliver : « Il faut avoir une certaine sensibilité pour comprendre l’importance de certains moments… Et si on ne l’a pas, il vaut mieux être dans la tribune, avec ses amis, et des frites pour regarder le match… »

Sur Mediaset, Gigi en a rajouté une couche. « Le penalty ? C’est une action douteuse oui. Mais à la 93e, tu ne peux pas siffler avec cynisme, qui est peut-être ton vice, penalty. C’est une action plus que douteuse. À la place du cœur, tu as un sac poubelle. »

Cristiano a réussi à tromper le gardien remplaçant de la Juve, Wojciech Szczęsny. Son 15e but en C1 cette saison. Le 120e de sa carrière.

La question qui continue à diviser les amoureux du ballon rond c’est de savoir s’il y avait réellement pénalty.  L’arbitre devait-il sifflé ce penalty?

Le défenseur turinois Chiellini accuse le Réal Madrid de corruption. sur une vidéo qui circule sur twitter l’on peut le voir affirmer « You pay, you pay », c’est-à-dire « Vous avez payé ».

Pour la presse Madrilène, même si la Juventus ne méritait pas de sortir de cette façon, le penalty sifflé avait sa place. C’est d’ailleurs ce qu’à laissé entendre l’entraîneur du Réal Madrid Zinédine Zidane en conférence de presse.

Mais pour la presse italienne, ce pénalty c’est le vol du siècle. Nos confrères de Corriere dello Sport  sont catégoriques. Ce pénalty est un vol. « Que Furto ! » ce qui signifie « quel vol ! » pouvait-on lire sur le titre avant de poursuivre « L’injustice est faite » avec un penalty décisif « offert par l’arbitre anglais Oliver à Cristiano Ronaldo. »

afrikmag

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *