Karounga keïta dit kéké investi président du djoliba AC: La réaction de TIDIANI NIAMBÉLÉ, président en exercice : «Nous sommes le Djoliba légitime… Baba Diarra m’a trahi… Et pourtant, c’est moi qui l’ai forgé…»

«Nous sommes le Djoliba légitime….En 2005, Baba Diarra m’a trahi…, il a monté des ligues contre moi, et pourtant c’est un jeune que j’ai forgé à la FEMAFOOT». Les propos ont été tenus lors de l’AG du club tenue le Samedi 25Octobre 2015 au complexe sportif de Hèrèmakono. C’était en présence de Yeli Sissoko Trésorier du Djoliba AC, Boubacar Monzon Traoré Président de la Ligue de Bamako, Harouna Vieux Diallo Président des supporteurs, Mamadou Koné dit Zito Président des anciens sportifs du Djoliba et un monde fans.

Karounga Keita dit Keke membre club djoliba acCette rencontre, selon le Président du club Tidiani Niambélé, visait à rencontrer les supporteurs, les mettre en confiance car, dit-il, «il y a un groupe de dissidents qui estiment qu’ils peuvent parler au nom du Djoliba». Ceux-ci, ajoute-t-il, «sont complètement en dehors des textes. On ne peut pas se lever du jour au lendemain pour organiser une assemblée générale. Les statuts et règlement sont très clairs.  Il n’y a donc  pas feu à la maison, le Djoliba est une force tranquille… Nous sommes sûr que nous sommes dans la légalité « c’est nous qui sommes le Djoliba légitime».

Niambélé  clash  Baba Diarra !

Le Président du Djoliba estime avoir été trahi par le Général Boubacar  Baba Diarra Président de la FEMAFOOT. Il l’a dit :«En 2005, Baba Diarra m’a trahi. Il a monté des ligues contre moi à travers les différents gouverneurs alors qu’il était Chef de Cabinet du Ministre de l’Administration Territoriale. Alors que c’est un jeune que moi j’ai forgé à la FEMAFOOT depuis plus de 10 ans».

Aussi, de rappeler qu’il a fait 18 ans à la FEMAFOOT dont 4 ans en qualité de Président. Et de préciser qu’il est Djolibiste dans l’âme et a passé toute sa carrière avec ce club.

«Nous sommes dans un environnement perturbé où chacun essaye de tirer la couverture sur soi. On a tenté avec la ligue de Bamako en voulant piétiner les textes, ils se sont casser la figure. Maintenant, il faut tenter avec le Djoliba AC, mais là aussi, ils se casseront la figure parce que nous feront valoir nos droits sportifs conformément aux statuts et règlement en vigueur».

Les intervenants ont tour à tour décrié le mauvais comportement de certains de leurs camarades dont Boubacar Baba Diarra qui cherche à déstabiliser le Djoliba AC qui l’a élu à la tête de la FEMAFOOT. La cérémonie a été marquée par la signature d’un communiqué  par les différents comités des supporteurs du Djoliba qui réaffirment leur soutien à Niambélé.

T .Coulibaly

Karonga Keita dit Kéké  investi président du club

Deux AG concomitantes du Djoliba AC Samedi dernier, l’une au Complexe sportif de Hèrèmakono, l’autre au Centre Islamique d’Hamdallaye. D’où un bicéphalisme qui s’invite  au sein du Club de l’Indépendance. L’hippopotame qui pesait plus de 10 tonnes il ya deux saisons a perdu du poids  surtout avec cette descente en D2.

Les dissidents composés en majorité  des membres du comité des sages dont  Sadia Cissé, Laïs, Blocus Diawara  et autres veulent le retour du vieux Karonga Keita dit Kéké  à la tête du Djoliba AC. Ils l’ont donc investi Président du Djoliba AC pour une durée d’un an avec comme mission la réunification de la famille du Djoliba et Mamadou Lamine Haidara Mao est le 1er vice-président.

Par contre l’autre tendance qui se dit légaliste dirigée par Tidiani Niambélé Président du Club, le président et les différents comités  des supporteurs traitent  aussi les frondeurs d’opportunistes acquises à une cause bien connue.

De fortes suspicions sur Boubacar Baba Diarra et Kolon

Du côté de Hérémakono, des sources indiquent la forte implication du Général Boubacar Diarra et du Président du Stade malien aux côtés des dissidents du Centre Islamique. Les deux ténors, à en croire les partisans de Niambélé auraient financé ladite Assemblée Générale.

Il nous revient par ailleurs que la FEMAFOOT serait prête à faire des concessions avec le retour de Karonga Keita à la tête du Djoliba AC. Mais jamais avec Tidiani Niambélé. Aussi, ajoutent d’autres sources, ce sont les deux personnes citées (Boubacar Baba Diarra et Kolon) qui entretiennent les membres du comité de sages de part leur largesses. Il se trouve que le Général Baba Diarra doit, en partie son élection à la FEMAFOOT à Karonga Keita qui avait fait de lui d’abord président du Djoliba AC.

En tout cas une chose est claire : le football malien  est déjà affecté par une crise dont la dernière médiation est en cours. Ajoutée à cela le cas du Djoliba AC…

Les Rouges doivent se ressaisir et préserver l’intérêt du club en particulier et du football malien en général.

T. Coulibaly

Source: La Sentinelle

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *