Karaté, Open Abdoul Wahab Traoré : LA LIGUE DE BAMAKO RETROUVE SON ORGUEIL

La 7è édition de l’Open de Maître Abdoul Wahab Traoré s’est disputée samedi au Pavillon des sports du stade Modibo Keïta. La compétition a regroupé plus de 75 combattants issus des 9 ligues affiliées à la Fédération malienne de karaté et disciplines associées (FEMAKADA). Les finales se sont déroulées en présence de plusieurs personnalités dont le parrain Maître Abdoul Wahab Traoré, ceinture noire 9è dan (c’est le plus haut grade du karaté malien), le directeur national des sports et de l’éducation physique, Mahamadou Sidibé et le président de la FEMAKADA, Maître Adama Mariko. Comme lors des précédentes éditions, les athlètes se sont affrontés dans plusieurs épreuves : le kata individuel dame et homme, le kumité individuel dame et homme et le kumité par équipe.

federation malienne aikido organise edition sport karate pavillon sport combat
Dans son allocution d’ouverture, le président de la Fédération malienne de karaté et disciplines associées a rendu un vibrant hommage à Abdoul Wahab Traoré et souligné l’importance de la compétition pour les pratiquants d’arts martiaux en général et le monde du karaté en particulier.
«L’Open Maître Abdoul Wahab Traoré est un événement qui nous permet de rendre un vibrant hommage à notre grand pionnier, Grand Maître et serviteur infatigable du karaté malien et à tous ses pairs, dira Maître Adama Mariko, ceinture noire, 8è dan. Cette grande compétition regroupe les combattants de toutes les régions du Mali et du District de Bamako. Aussi, l’organisation de ce tournoi entre dans le cadre de la formation et d’échanges entre les combattants en vue de la préparation des arbitres et des athlètes pour les compétitions futures sous régionales, continentales et mondiales», ajoutera-t-il.
Maître Abdoul Wahab Traoré, faut-il le rappeler, est actuellement le plus grand instructeur de karaté au Mali. Ceinture noire 9è dan, il est également 6è dan en yoseikan budo et 1er dan en jujutsu et a pratiqué le judo, le taekwondo et la boxe. Membre fondateur de la Fédération malienne de karaté et disciplines associées et de l’Association malienne de shotokan karaté do international (AMSKI), maître Abdoul Wahab Traoré a 41 ans de carrière derrière lui et le nombre de ceintures noires qu’il a formé ne se comptent plus. C’est donc pour rendre hommage à ce grand maître que la FEMAKADA organise chaque année un tournoi baptisé Open Abdoul Wahab Traoré.
Après les discours place sera faite aux combats proprement dits. Chez les dames, en kata individuel Tasseni Aïssata Ballo de Bamako dictera sa loi devant Coumba Diakité de Ségou. En combat individuel, les combattantes de Koulikoro, Matta Diabaté -50 kg et Djénéba Coulibaly +50 kg se sont imposés face, respectivement à Djénéba Diallo de Bamako et Aïchata Togola de Sikasso. En kumité équipe la ligue de Koulikoro occupera également la première place du classement, devant Bamako et Ségou. Chez les hommes en kata individuel, Karim Ballo de la ligue de Bamako renouvellera son bail en dominant Youssouf Fané de Sikasso.
En kumité individuel, la victoire reviendra à Gaoussou Coulibaly de la ligue de Koulikoro facile vainqueur de Modibo Sacko de Bamako. Dans la catégorie des -75kg Cheick B. Camara de la ligue de Kayes a été sacré devant Mamadou Fané de la ligue de Sikasso, alors que Gaoussou Sinayoko de Bamako s’est imposé face à Daouda Traoré de Koulikoro dans la catégorie supérieure (+75kg). En kumité équipe, la ligue de Bamako a terminé en tête du peloton, tandis que les deuxième et troisièmes places sont revenues, respectivement à Koulikoro et Sikasso.
En kata équipe homme, la ligue de Sikasso dictera sa loi devant Koulikoro et Ségou. Avec 10 médailles dont 5 médailles d’or, 3 médailles d’argent et 2 médailles de bronze, Bamako s’est hissé sur la plus haute marche du podium alors que Koulikoro (4 médailles d’or, 3 médailles d’argent et autant de médailles en bronze) a occupé la deuxième marche. L’année dernière, les combattants avaient créé la sensation en remportant le prestigieux trophée devant la ligue de Bamako. Le troisième du classement, Sikasso a récolté 1 médaille d’or, 4 médailles d’argent et 3 médailles de bronze. Le trophée Fair-play a été décerné à la ligue de Kayes.

S. S. KAMISSOKO

 

Source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *