Judo : HABIB SISSOKO NOUVEAU PRESIDENT DE L’UNION AFRICAINE DU JUDO

keita aminata maiga premiere dame epouse femme Habib Sissoko president comite national olympique sportif cnos Union africaine judo uaj

Le patron du mouvement olympique malien devient le deuxième responsable sportif de notre pays à diriger une instance africaine après l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, Hamane Niang qui préside aux destinées de FIBA-Afrique

C’est un Malien qui dirigera le judo africain lors des quatre prochaines années. Habib Sissoko, puisqu’il s’agit de lui, a été élu hier président de l’Union africaine du judo (UAJ). Celui qui préside aux destinés du Comité national olympique et sportif du Mali depuis plus d’une décennie, a été porté à la tête du judo continental à l’issue du congrès électif de l’UAJ qui s’est déroulé hier à Tunis en Tunisie. Habib Sissoko qui était seul candidat en lice, a été plébiscité par les participants au congrès qui marquait le coup d’envoi des Championnats d’Afrique de judo (8-10 avril en Tunisie). La cérémonie d’ouverture de la rencontre était présidée par le patron du Comité olympique et sportif tunisien, Mehrez Boussayene, en présence du secrétaire général de la Fédération internationale de judo (FIJ), le Français, Jean-Luc Rouget et du président sortant de l’UAJ, l’Ivoirien Lassana Palenfo. Dans son allocution d’ouverture, rapporte notre confrère Moussa Bolly présent en Tunisie pour les Championnats d’Afrique, le président du comité olympique et sportif tunisien rendra un vibrant hommage à Lassana Palenfo pour son bilan à la tête de l’UAJ, avant de rappeler que le congrès de Tunis a coïncidé avec la célébration de la Journée internationale du sport au service de la paix. «Cette journée est fêtée chaque 6 avril à travers le monde, j’exhorte tous les dirigeants sportifs africains, notamment ceux de l’UAJ, à œuvrer pour l’atteinte de ce noble objectif», dira Mehrez Boussayene. Après son élection, Habib Sissoko témoignera sa reconnaissance au monde du judo africain, promettant de tout mettre en œuvre pour mériter la confiance du continent. Le président du Comité national olympique et sportif (CNOS-Mali) dédiera ensuite sa victoire au peuple malien et aux plus hautes autorités du pays pour leur soutien. «Je remercie toute la nation malienne pour son soutien. Cette victoire est celle de tout le Mali, je n’aurai jamais été élu sans le soutien des Maliens, particulièrement celui du mouvement olympique national, du ministre des Sports et du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, dira le nouveau président de l’UAJ. J’aurai toujours besoin, insistera Habib Sissoko, du soutien, de l’accompagnement et des bénédictions de toutes les Maliennes et de tous les Maliens pour mener à bien le bateau du judo africain». L’élection de Habib Sissoko à la tête de l’UAJ est le couronnement d’une longue carrière qui a commencé il y a plus de trente ans. Dès son jeune âge, Habib Sissoko a commencé à pratiquer le judo et sera sacré plusieurs fois champion du Mali. Il représentera même le Mali aux Jeux olympiques de Russie en 1980, avant de prendre sa retraite et d’intégrer la Fédération malienne de judo (FMJ). Il occupera plusieurs postes à la fédération, avant d’être portée à la tête du judo national qu’il dirigera pendant une dizaine d’années. Après son élection à la présidence du Comité national olympique et sportif (CNOS) en 2002, l’ancien judoka quitte la fédération, mais entretemps, Habib Sissoko avait élu vice-président de l’Union africaine du judo (UAJ) et directeur pour le développement de la Fédération internationale de judo (FIJ). Après l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, Hamane Niang qui dirige la FIBA-Afrique, l’instance suprême du basket-ball africain depuis 2014, Habib Sissoko devient le deuxième Malien à présider aux destinés d’une instance sportive du continent. Tous les vœux de succès et de réussite de la Rédaction de l’Essor accompagnent le nouveau président de l’UAJ. S. B. TOUNKARA

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *