Football : La CAF condamne les propos « irresponsables et inacceptables » du président du SSC Napoli

Aurelio De Laurentiis a affirmé qu’il ne prendrait de joueur africain qu’à la condition d’une renonciation à la coupe d’Afrique des nations (CAN)
La confédération africaine de football (CAF) a manifesté, dimanche, sa consternation suite aux propos « irresponsables et inacceptables » proférés par Aurelio De Laurentiis, président du SSC Napoli (Série A Italie), contre les joueurs africains et la coupe d’Afrique des Nations (CAN), demandant dans la lancée à l’UEFA l’ouverture d’une enquête disciplinaire.

« Nous sommes les idiots qui payons les salaires pour les envoyer jouer pour d’autres. Ne me parlez plus des footballeurs africains », a soutenu, mardi, De Laurentiis lors d’une interview avec le site économique Wall Street Italia. Poursuivant dans sa logique, il a affirmé que la seule condition pour lui de signer un joueur africain est que ce dernier consente à renoncer à la CAN.

« En déclarant publiquement que les joueurs qui signent pour le Napoli doivent signer une renonciation dénonçant la participation à la Coupe d’Afrique des Nations comme condition d’emploi, les commentaires de De Laurentiis risquent de tomber sous le coup de l’article 14 du Règlement disciplinaire de l’UEFA », a indiqué l’instance faitière du football africain.

« La CAF exhorte donc l’UEFA à ouvrir une enquête disciplinaire à son encontre », a poursuivi l’instance dirigée par Patrice Motsepe.

« La CAF s’engage à jouer le rôle que joue le football en Afrique, en Europe, en Amérique du Nord et du Sud, en Asie et dans le monde entier en rassemblant et en unissant des personnes de cultures, de groupes linguistiques, de races, de groupes ethniques et d’origines religieuses différents », a tenu à rappeler la CAF. … suite de l’article sur Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.