Foot féminin : Agueissa Diarra décroche son premier contrat pro

Après Bassira Touré transférée l’année dernière au FC Kiryat Gat d’Israël et Aïssata Traoré, partie à Guingamp (France), une autre Malienne signe son premier contrat professionnel. Agueissa Diarra, puisqu’il s’agit d’elle, s’est engagée il y a quelques jours avec Laâyoune (première division marocaine) où elle a signé un contrat de deux ans.

 

La cérémonie de signature s’est déroulée le jeudi 26 novembre au siège du club, en présence de Khadija Illa, membre de l’Association municipale de football féminin de Laâyoune et présidente de la Ligue nationale de football féminin du Maroc. Aussitôt après avoir paraphé son contrat, la désormais ancienne joueuse des Super Lionnes a été présentée au reste des membres de Laâyoune avec lesquels elle a pris des photos de famille, vêtue du maillot du club. Cette cérémonie s’est déroulée au Complexe sportif Moulay Rachid, fief de l’Association municipale de Laâyoune.

Ce premier contrat pro de l’internationale malienne est tout sauf une surprise. En effet, lors de la première édition du Tournoi UFOA-A qui s’était déroulée du 26 février au 8 mars en Sierra Leone, Agueïssa Diarra a crevé l’écran, en inscrivant 7 buts en 5 matches. Depuis, l’attaquante des Aigles était dans le viseur des recruteurs et on savait que son séjour du côté d’Hamdallaye n’allait pas durer longtemps.

Jointe au téléphone, la canonnière des Aigles s’est réjouie de ce premier contrat professionnel, avant d’afficher ses ambitions pour Laâyoune. «Je rends grâce à Dieu et remercie sincèrement ma famille et mon ancien club les Super Lionnes qui m’ont aidé à atteindre ce niveau», a déclaré la joueuse de 22 ans.

«Au Maroc, poursuivra-t-elle, je vais continuer à travailler dur pour être à la hauteur. C’est un sacré défi pour moi». «Mon premier objectif est de m’imposer dans mon équipe et remporter des trophées avec mes nouvelles coéquipières. Je me considère désormais comme l’ambassadrice du football féminin du Mali dans le Royaume chérifien et je suis prête à tous les sacrifices pour relever le défi», annonce Agueïssa Diarra. Le nouveau club de la Malienne a été fondé en 2000 et cinq ans plus tard (2005), il a accédé à la première division marocaine. Entre 2010 et 2013, Laâyoune a remporté trois titres de champion du Maroc et a été finaliste de la Coupe du Trône deux fois d’affilée (2011 et 2012).

De grandes ambitions, la nouvelle recrue de Laâyoune en a également pour la sélection nationale, les Aigles Dames. «Il y a des échéances à venir, nous avons terminé à la 4è place de la dernière CAN au Ghana. Pour la prochaine campagne, il faut tout faire pour aller plus loin et en même temps décrocher le billet de la Coupe du monde, dit-elle. Il y a beaucoup de joueuses talentueuses au Mali, je suis persuadée que la génération actuelle peut se qualifier pour le Mondial».

Djènèba BAGAYOKO

Source : L’ESSOR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *