FIFA : Omari nommé à la commission des réformes

La CAF a désigné le Congolais Constant Omari et l’Egyptien Hany Abo Rida pour participer à la commission des réformes de la FIFA. Créé ad hoc, ce comité a pour objectif de proposer des mesures visant à “restaurer l’intégrité et la réputation”de la FIFA.
Congolais Constant Omari commission reforme fifa

La CAF a choisi. Invitée par la FIFA à désigner deux membres qui prendront part à la “commission de réformes”, l’instance dirigeante du football africain a choisi Constant Omari, le président de la Fédération congolaise, et Hany Abo Rida, vice-président de la Fédération égyptienne, pour représenter le continent. Une façon de faire du neuf avec du vieux puisque les deux dirigeants siègent déjà au comité exécutif de la FIFA (depuis avril 2015 pour Omari ; depuis 2009 pour Abo Rida).

La mise sur pied d’une “commission des réformes” est l’une des mesures “chocs” promises par Sepp Blatter lors de l’annonce de sa démission. Placée sous l’égide de François Carrard, avocat de renom et ancien président du Comité International Olympique (CIO), elle visera à élaborer des réformes destinées à “restaurer l’intégrité et la réputation” de la FIFA, dixit Carrard, pour sortir l’instance dirigeante du ballon rond de la crise qui la frappe actuellement.

Premier rapport attendu en septembre

En tant que président indépendant, je m’engage à fournir, avec l’aide de représentants du football et d’autres secteurs de la société, un ensemble de réformes nécessaires et concrètes“, a assuré François Carrard. “Pour ce faire, je constituerai un organe consultatif indépendant, composé de représentants issus de sphères extérieures au football, pour soutenir le travail de la commission en apportant notamment une expertise indépendante supplémentaire“, poursuit-il.

Reste que, comme la CAF, la plupart des confédérations, qui avaient chacune le droit de nommer deux représentants, ont opté pour des hommes du sérail. Seules la Concacaf (Amérique du Nord, Centrale et des Caraïbes), l’AFC (Asie) et l’OFC (Océanie) ont fait l’effort de nommer une personnalité indépendante parmi leurs représentants. Les premières réformes imaginées par la commission seront présentées les 24 et 25 septembre prochains lors du comité exécutif de la FIFA, puis les propositions finales seront soumises au vote en marge des élections pour la présidence prévues le 26 février 2016 lors du Congrès de la FIFA à Zurich.

 

 

Source: Afrik

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.