FEMAFOOT : Un Comité de normalisation mis en place

La Fédération internationale de football (FIFA) a tranché hier la crise qui prévaut à la fédération malienne de football (Fémafoot) depuis quatre ans. Elle a décrété la mise en place d’un Comité de normalisation. Les membres de ce comité seront désignés les 9 et 10 janviers prochains et procédera à l’organisation de l’élection du président de la Fémafoot avant le 30 avril 2018.

Dans une correspondance adressée au secrétaire général de la Fémafoot hier mercredi 20 décembre, la FIFA  invite la Fédération malienne de football à mettre en place un Comité de normalisation. L’organe intérimaire est chargé de « gérer les affaires courantes de la Fémafoot, réviser, si nécessaire, les statuts de la Fémafoot et assurer leur conformité avec les statuts et exigences de la FIFA, réviser, si nécessaire, les statuts des ligues régionales et assurer leur conformité avec les statuts de la Fémafoot ainsi qu’avec les statuts et exigences de la FIFA, identifier les délégués légitimes à l’assemblée générale de la Fémafoot ».

Selon la lettre de la FIFA, le Comité de normalisation sera composé d’un nombre opportun de membres, qui seront désignés par une mission conjointe de la FIFA et de la CAF prévue les 9 et 10 janvier 2017.

« La composition du comité doit en outre garantir une expertise adéquate en termes de comptabilité, de finances et de questions juridiques. Tous les membres du comité de normalisation seront tenus de se soumettre à un contrôle d’éligibilité mené par la commission de contrôle de la FIFA, conformément à la gouvernance de l’instance », indique la FIFA dans sa correspondance.

Aussi, il est expliqué dans la lettre de la FIFA que durant la période passée sous l’égide du comité de normalisation, tout financement devant être versé à la Fémafoot sera bloqué, à l’exception des fonds visant à couvrir les coûts opérationnels. En outre, un audit judiciaire des comptes de la Fémafoot sera mené à bien dès que possible.

Le mandat du comité de normalisation prendra fin plus tard le 30 avril 2018.

Maliki Diallo

Par L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *