Fédération malienne de natation : C’est parti pour la saison sportive 2018

La Fédération malienne de natation a organisé, le samedi 07 avril dernier, à la piscine Lac Débo de Magnabougou projet, la compétition d’ouverture de la saison sportive 2018 de natation. A l’issue de laquelle, le centre Djillon a remporté le premier prix avec 16 médailles dont 10 d’or, 2 d’argent et 4 de bronze.

Placée sous le signe de la paix, de la réconciliation et de la cohésion sociale, cette compétition d’ouverture de la saison était présidée par Mamourou Bouaré, président de la Fédération malienne de natation, en présence de Daouda Diarra, président de la ligue de Kayes, ainsi que de plusieurs responsables sportifs du pays.

Elle a regroupe les athlètes de trois équipes : le centre Djillon, la Garde nationale et l’équipe de la ligue de Koulikoro. Les athlètes se sont affrontés sur 50 et 100 mètres nage libre, 50 et 100 mètres brasse, 50 et 100 mètres dos crawl et 50 et 100 mètres papillon.

C’est avec l’épreuve de 50 mètres nage libre en cadets (donc chez les garçons) que la compétition a démarré. Elle a été remportée par Sikou Abé Traoré de la Garde nationale avec un chrono de 32 secondes 55, suivi de Chiaka Konaté du centre Djillon (33 secondes 70) et la troisième place est revenue à Sidiki Camara de la Garde nationale avec 46 secondes 12. Quant à l’épreuve de 50 mètres nage libre chez les juniors garçons, elle a été remportée par Nouhoum Tounkara de la Garde nationale avec un chrono de 34 secondes 09, suivi de Youssouf Diarra également de la Garde nationale avec 38 secondes 39 et la troisième place est revenue à Drissa Guindo du centre Djillon avec un chrono de 39 secondes 18.

Pour l’épreuve de 50 mètres brasse dames avenir, Eve Tivier du centre Djillon s’est classée première avec un chrono 96 secondes 01, suivie de Mami Diarra de l’équipe de Koulikoro qui a réalisé 1 minute 01 seconde et la troisième place est occupée par Mah Kéïta du centre Djillon avec un chrono de 1 minute 17 secondes. Quant à l’épreuve de 50 mètres nage libre dans la catégorie dames seniors, elle a été remportée par Mafitini Sankafé de l’équipe de Koulikoro qui parcouru la distance en 42 secondes 08, suivie de Aida Koné de la Garde nationale avec un chrono de 47 secondes 06 et la troisième place est revenue à Adam Sangaré du centre Djillon avec un chrono de 48 secondes 12.

L’épreuve de 100 mètres nage libre chez les hommes a été remportée par Amadou B. Doumbia du centre Djillon avec un chrono de 56 secondes 11, suivi de Mohamed Fofana de la Garde nationale avec un chrono de 57 secondes 46 et la troisième place est revenue à Ibrim Soumaré également de la Garde nationale avec un chrono de 1 minute 03 secondes. Le 100 mètres hommes en nage papillon a été remporté par Issa Sanogo du centre Djillon qui a parcouru la distance en 1 minute 06 secondes, suivi de Zoumana Djiré également du centre Djillon avec un chrono de 1 minute 24 secondes et enfin le troisième place est revenue à Ismaila Diallo de la Garde nationale avec un chrono de 1 minute 24 secondes.

Au classement général, le centre Djillon occupe la première place avec 16 médailles dont 10 d’or, 2 d’argent et 4 de bronze, suivi de la Garde nationale avec 30 médailles dont 8 d’or, 14 d’argent et 8 de bronze et la troisième place est revenue à l’équipe de Koulikoro avec 3 médailles dont 2 d’or et 1 d’argent.

A la fin de la compétition, Mamourou Bouaré, président de la Fédération malienne de natation, a montré toute sa satisfaction pour l’organisation de cette compétition d’ouverture de la saison sportive 2018 de natation. “Vous savez, d’année en année, nous enregistrons beaucoup de jeunes à la natation et leur performance me dépasse.

Je profite de cette occasion pour appeler les autorités sportives du pays à nous accompagner pour que nos jeunes athlètes puissent aller défendre les couleurs nationales lors du championnat d’Afrique zone II de natation. Et je suis sûr et certain que si les autorités mettent le paquet, ces athlètes vont remporter le maximum de médailles lors de cette compétition”, a-t-il expliqué.

    Mahamadou TRAORE

 

Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *