Espagne : ZIDANE JOUE SA TÊTE CONTRE LE PSG !

On pensait le Real Madrid en rémission après son large succès sur le Deportivo La Corogne (7-1) dimanche en Liga. Un trompe l’œil. Car la rechute a été fatale pour la Maison Blanche. Pourtant dans une position favorable après le succès obtenu dans les dernières minutes (1-0) jeudi dernier, le club de la capitale espagnole s’est lamentablement crashé à domicile contre Leganés (1-2), mercredi, lors du quart de finale retour de la coupe du Roi.

Une défaite qui fait très mal aux Merengue. Car la coupe nationale, qui leur échappe depuis 2014, aurait pu être un maigre lot de consolation pour oublier la Liga, où ils sont distancés de 19 points, malgré un match de retard, par le FC Barcelone, largement en tête.
Au lieu de ça, les Madrilènes ont encore un peu plus creusé un trou dans lequel ils se sont jetés absolument tous seuls, donnant le bâton pour se faire battre. Preuve que ce revers est historique, c’est la première fois depuis la création de cette compétition que le club royal se fait sortir après avoir remporté le match aller. Un constat terrible. Pour Zinedine Zidane, ça commence sérieusement à chauffer. Très apprécié du président Florentino Pérez, le technicien français, qui a refusé de renforcer son équipe cet hiver, sait qu’il a grillé toutes ses cartouches. Malgré la récente prolongation de son contrat jusqu’en juin 2020, le champion du monde ne peut pas le nier : il est sur un siège éjectable.
Pour ne pas prendre la porte à l’issue de la saison, Zidane n’a plus qu’une solution : éliminer le Paris Saint-Germain lors des 8es de finale de la Ligue des Champions (14 février-6 mars). «C’est très clair. Je suis responsable de cela. Je suis l’entraîneur. Je dois trouver les solutions. Nous les avons trouvés, mais pas avec assez de régularité. Ce que je dois faire, c’est d’assumer cette situation difficile. Je me battrai toujours. Je vais continuer à travailler pour trouver l’équipe la mieux armée afin d’atteindre notre objectif», a lancé l’ex-international tricolore en conférence de presse. Pour franchir l’obstacle parisien, il n’y a pas de recette miracle : le Real va sérieusement devoir hisser son niveau de jeu. Car les partenaires de Neymar sont bien décidés à mettre fin au règne du Real de Zidane sur la scène continentale.

Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.