Equipes nationales U17 et U20 de football: Sékou Seck et Mamoutou Kané nommés sélectionneurs

Les entraineurs des  U17 et U20 du Mali sont connus depuis quelques jours. Ils ont été nommés sur proposition de la direction technique nationale.

C’est désormais officiel. « Sur proposition de la direction technique nationale, le Comité de normalisation de la FEMAFOOT a procédé, lundi 9 avril 2018, à la nomination des membres des encadrements techniques des équipes nationales des cadets (U17) et juniors (U20) du Mali », annonce un communiqué de l’instance de normalisation du football malien. Il s’agit de Baco Seck de son vrai nom Sékou et Mamoutou Kané « Mourlé ». Ils sont respectivement entraineur des moins de 17 ans et des moins de 20 ans. Bako Seck aura comme adjoint Demba Traoré des Onze Créateurs tandis que Mourlé sera secondé par Birama Konaté.

Interrogé, le Directeur technique national, Mohamed Magassouba  a esquivé  le sujet. Il en a fait une affaire d’Etat et se lance dans un dilatoire indescriptible.  Mal à l’aise, avec mépris et vanité, il a affirmé qu’on n’a jamais demandé à un responsable du football malien de s’expliquer sur le choix d’un sélectionneur. Pourtant, tacle-t-il, « on a même fait venir des charpentiers de la France pour diriger les Aigles ».  Il a même poussé l’outrecuidance en étalant toutes  ses  connaissances du droit. Aussi, son bureau n’est rempli que par des pédants qui prennent des vessies pour des lanternes. Lesquels n’hésitent pas à vociférer qu’ils  sont les plus instruits de la planète.

Joint, Baco Seck affirme que le comité de normalisation n’a pas besoin de fixer un objectif. « Tout le monde le sait déjà avec les performances de l’équipe nationale cadette depuis quelques années», lâche-t-il. Pour mener à bien sa mission, l’entraineur du stade malien avec l’appui du centre de perfectionnement  compte faire des détections de talents. Allez-vous  quitter la tête de l’équipe de Sotuba ? « Ce n’est pas à l’ordre du jour » affirme-t-il. « J’ai juste informé les dirigeants des blancs de ma nomination à la tête de l’équipe nationale cadette. Ils m’ont félicité », a conclu  l’ancien entraineur du Club olympique de Bamako.

Abdrahamane Sissoko

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *