Crise du Football : Une grande menace plane sur la quiétude nationale ?

Lors d’une assemblée générale tenue dimanche dernier à Hérémankono, le Collectif des clubs et ligues a annoncé à ses supporteurs la fin proche du président de la Femafoot, Boubacar Baba Diarra et ses complices, et dévoiler son programme pour le championnat qui se déroulera au même moment que celui du Comité exécutif de la Femafoot. La cohésion sociale est menacée.

 

Mamadou Dipa Fane president unafom
La rencontre s’est tenue en présence du président du Collectif, Mamadou Dipa Fané et les autres membres du groupe. La fin proche de Baba Diarra, l’élimination de l’équipe nationale dès le premier tour de la Can, le retard dans l’application de la décision du Tas, le tergiverssement des autorités à l’égard du « mauvais » comportement du président de la Femafoot ; ont été les points évoqués au cours de cette rencontre.
Selon les acteurs, l’AG a été l’occasion pour mettre les supporteurs au même niveau d’information sur l’évolution de la situation. Visiblement la famille s’est agrandit avec l’arrivée de l’AS Police et Mamayira. Aux dires du président Fané, le Collectif a été légitimé par le ministre des Sports. Toutefois, déplore-t-il, Baba est en train de procéder à son bon vouloir aux yeux de nos autorités. Donc, ils ont décidé d’élaborer leur programme pour le championnat national. Par rapport à la Can, il a expliqué que la Fédération veut faire porter le chapeau à Giresse alors que la défaite des Aigles est due à leur mauvaise gestion. « Pour cette défaite inexplicable de l’équipe, les membres de la fédération doivent tous démissionnés », a-t-il expliqué.
Le vice-président de l’AS Police, le contrôleur général de police, Souleymane Touré, indiquera que le club des policiers s’est rendu compte de la réalité des choses. A l’en croire, Baba n’est pas une personne qui respecte sa parole, c’est un « malhonnête qui n’est pas digne de confiance ».
Les supporteurs ont été une fois de plus rappelés à la retenue. « Nous devons toujours être derrière la décision du Tas car celui-ci, nous a donné raison et tôt ou tard sa décision sera respectée par tout le monde. Des papiers ont été de nouveau introduits au niveau du Tas et nous sommes convaincus que nous aurons bientôt une suite très heureuse », a-t-il expliqué.
A la lumière de ce qui se pointe à l’horizon, les autorités politique et administrative doivent tout mettre en œuvre pour mettre fin à cette crise. A défaut, il y a un grand risque d’affrontement dans le milieu sportif cette année.
Sory I. Konaté

Source : 30minutes

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *