Coupe du monde junior : AIGLONS, AU SUIVANT !

La sélection nationale junior s’est qualifiée pour le dernier carré, dominant l’Allemagne 4-3 aux tirs au but, hier à Christchurch. Mercredi, les joueurs de Fanyeri Diarra affronteront la Serbie pour une place en finale. La belle aventure continue

 equipe joueur footballeur cadets aiglons junior
Il était 3h58 du matin quand le cinquième tireur allemand Niklas Stark déposa le ballon au point de penalty. Le Mali menait alors 4-3 au tableau d’affichage et tous les espoirs de la selection allemande reposait sur les épaules du milieu défensif du FC Nuremberg. S’il réussissait son tir, Stark allait permettre aux siens d’égaliser à 4-4 et prolonger encore le suspense entre Maliens et Allemands qui s’étaient neutralises 1-1 au terme du temps réglementaire et des prolongations (au but de Julian Brandt à la 38è min, a répliqué Souleymane Coulibaly à la 58è min). Mais si Stark ratait son essai, il ouvrait la voie des demi-finales aux Aiglons. On connaît la suite : comme son coéquipier Julian Brandt quelques minutes plus tôt, Stark ne parvient pas à cadrer son tir passé à côté du montant droit du gardien Djigui Diarra.
Le Mali est en demi-finale de la Coupe du monde junior pour la deuxième fois de son histoire après celle de 1999 au Nigeria. Malgré l’heure tardive (4h) des coups de klaxons résonnent dans presque tous les quartiers de Bamako et certains supporters n’hésitent pas à sortir dans les rues pour manifester leur joie et saluer la belle performance des Aiglons.
La nuit sera longue pour les supporters, mais personne ne regrettera d’avoir passé une nuit blanche devant le poste récepteur. Pas seulement parce que les protégés de Fanyeri Diarra se sont hissés dans le dernier carré du Mondial, mais aussi et surtout parce que les mômes ont mis la manière et donné tout ce qu’ils avaient dans les tripes pour aller chercher la victoire. Face aux Allemands et leur ligne d’attaque de feu (17 buts en 4 matches) et un arbitrage très contestable du Mexicain, Ramos Palazuelos Cesar Arturo il fallait être fort dans la tête et dans les pieds et montrer du caractère pour espérer tenir ce grand choc.
Les Aiglons ont été présents au rendez-vous et c’est parce qu’ils y ont cru et fait jeu égal avec les juniors allemands qu’ils ont réussi à arracher le précieux sesame. Certes, la sélection allemande a dominé le match et s’est créée plus d’occasions nettes sur l’ensemble de sa prestation. Mais le plus important pour le capitaine Djigui Diarra et ses coéquipiers était de jouer leur jeu et ne rien lâcher. C’était l’une des clés de cette rencontre et sur ce point, la sélection malienne a été irréproachable. Menée au score en fin de première période, elle a frôlé le pire au retour des vestiaires avec ce penalty généreux sifflé par Ramos Palazuelos Cesar Arturo et qui aurait pu permettre aux juniors allemands de doubler la mise. Mais fort heureusement, la tentative de Mukhtar sera repoussée par le capitaine keeper Djigui Diarra (53è min).
Et quelques minutes seulement après ce penalty raté, le défenseur central Souleymane Coulibaly remettra les pendules à l’heure pour le Mali, reprenant victorieusement de la tête un coup franc de Youssouf Koné (58è min, 1-1). Après cette égalisation, le match va s’emballer. Du côté allemand, on notera cette reprise non cadrée de Mukhtar qui fera couler des sueurs froides dans le dos des supporters maliens (70è min) alors que Adama Traoré répliquera avec une frappe lourde au dessus de la transversale (72è min). Dans les prolongations, Malick Touré aura la balle du KO pour la sélection nationale mais la tête de l’attaquant malien passera à quelques centimètres des buts adverses. On en restera là jusqu’à la fin de la partie et c’est dans la séance des tirs au but que les Aiglons décrocheront le précieux sésame en s’imposant 4-3.
En demi-finales, les protégés de Fanyeri Diarra retrouveront la Serbie qui s’est également qualifiée aux tirs au but face aux Etats-Unis (3-1, 0-0 à la fin du temps réglementaire et des prolongations). On s’en souvient, lors de la phase de poules, les Aiglons avaient perdu 2-0 contre les juniors serbes. C’est dire qu’il y a de la revanche dans l’air pour ces retrouvailles prévues mercredi à 7h 30 GMT. A l’instar du Mali et de la Serbie, le Brésil est également passé pas l’épreuve fatidique des tirs au but pour écarter le Portugal (6-5, 0-0 au terme du temps réglementaire et des prolongations). Le Sénégal est le seul pays qui s’est imposé avant la séance des tirs au but, les Lionceaux de la Teranga ayant battu 1-0 l’Ouzbékistan. C’est dire qu’il y aura deux sélections africaines en demi-finales de cette 20è edition de la Coupe du monde U20, le Mali et le Sénégal. Les deux autres pays encore en course pour la couronne modiale, à savoir le Brésil et la Serbie portent les espoirs de l’Amérique du Sud et de l’Europe.

S. B. TOUNKARA
Dimanche 14 juin
Mali-Allemagne : 1-1 puis 4-3 t.a.b.
Ont réussi leur tir : Hamidou Traoré, Diadié Samassékou, Saliou Guindo et Youssouf Koné. A raté : Aama Traoré.
Buts de Souleymane Coulibaly (58è min) pour le Mali, Julian Brandt (38è min) pour l’Allemagne.
Arbitrage du Mexicain Ramos Palazuelos Cesar Arturo.
L’équipe du Mali : Djigui Diarra, Souleymane Coulibaly, Hamidou Maïga, Youssouf Koné, Aboubacar Doumbia, Falaye Sacko, Diadié Samassékou, Souleymane Diarra (Hamidou Traoré), Adama Traoré, Dieudonné Gbaklé (Malick Touré) et Mohamed Diallo (Saliou Guindo). Entraîneur : Fanyeri Diarra.


Ils ont dit…

Fanyeri Diarra, sélectionneur du Mali : »Nous avions dit que nous irions à Christchurch pour faire un grand match. L’Allemagne est une formidable équipe à ce niveau et nous savions que nous ne partions pas favoris, mais nous nous sommes battus jusqu’au bout. Avant le tournoi, je pensais que notre équipe n’était pas prête, mais nous avons pris confiance au fur et à mesure et cru en nos propres moyens. Nous sommes montés en puissance et nos bons résultats nous ont aidé moralement. Dans ces tournois, il y a toujours des surprises, et nous en sommes une. Maintenant, nous sommes prêts à affronter n’importe quelle équipe qui se présentera”.
Frank Wormuth, sélectionneur de l’Allemagne : “C’est la raison pour laquelle j’aime le football. Ce sport est passionnant jusqu’à la dernière seconde. Nous sortons de cette compétition la tête haute et je suis très fier de mon équipe, qui a très bien joué pendant tout le tournoi. À la 55è minute, nous avons eu l’occasion de plier le match sur penalty, mais nous l’avons manquée. C’est une grande déception pour nous, mais nous n’avons pas perdu à cause d’un adversaire trop fort. Nous avons perdu à cause d’un penalty raté et d’un manque de réussite. Félicitations au Mali pour cette belle victoire”.


Les groupes et le Programme du Mondial

Groupe A : Nouvelle-Zélande, Ukraine, USA, Myanmar
Groupe B : Argentin, Panama, Ghana, Autriche
Groupe C : Qatar, Colombie, Portugal, Sénégal
Groupe D : Mexique, Mali, Uruguay, Serbie
Groupe E : Nigeria, Brésil, République de Corée, Hongrie
Groupe F : Allemagne, Fidji, Ouzbékistan, Honduras

Les RéSULTATS
Nouvelle-Zélande-Ukraine : 0-0
Argentine-Panama : 2-2
USA-Myanmar : 2-1
Ghana-Autriche : 1-1
Qatar-Colombie : 0-1
Mexique-Mali : 0-2
Uruguay-Serbie : 1-0
Portugal-Sénégal : 3-0
Allemagne-Fidji : 8-1
Nigeria-Brésil : 2-4
Ouzbékistan-Honduras : 3-4
Rép de Corée-Hongrie : 1-5
Myanmar-Ukraine : 0-6
Autriche-Panama : 2-1
Argentine-Ghana : 2-3
Nouvelle-Zélande-USA : 0-4
Mexique-Uruguay: 2-1
Qatar-Portugal: 0-4
Sénégal-Colombie: 1-1
Serbie-Mali: 2-0
Nigeria-Rép de Corée : 4-0
Honduras-Fidji : 0-3
Allemagne-Ouzbékistan : 3-0
Hongrie-Brésil : 1-2
Autriche-Argentine : 0-0
Panama-Ghana : 0-1
Myanmar-Nouvelle-Zélande : 1-5
Ukraine-USA : 3-0
Sénégal-Qatar : 2-1
Colombie-Portugal : 1-3
Mali-Uruguay : 1-1
Serbie-Mexique : 2-0
Honduras-Allemagne : 1-5
Fidji-Ouzbékistan : 0-3
Brésil-Rép de Corée : 3-0
Hongrie-Nigeria : 0-2
Ghana-Mali : 0-3
Serbie-Hongrie : 2-1
USA-Colombie : 1-0
Ukraine-Sénégal : 1-1, (1-3 t.a.b.)
Autriche-Ouzbékistan : 0-2
Allemagne-Nigeria : 1-0
Portugal-Nouvelle-Zélande : 2-1
Brésil-Uruguay : 0-0 (5-4 t.a.b.)

QUARTS DE FINALE
Brésil-Portugal : 0-0 puis 3-1 t.a.b
Mali-Allemagne : 1-1 puis 4-3 t.a.b
USA-Serbie : 0-0 puis 5-6 t.a.b.
Ouzbékistan-Sénégal : 0-1

DEMI-FINALEs
Mercredi 17 juin
7h30 : Mali-Serbie
4h : Sénégal-Brésil

3è PLACE
Samedi 20 juin
1h30 : perdant 49-perdant 50

FINALE
Samedi 20 juin
5h : vainq49- vainq50

source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.