Coupe du monde de basket-ball : CHAUDES RETROUVAILLES EN PERSPECTIVE ENTRE L’ESPAGNE ET LA FRANCE

Le tirage au sort de la Coupe du monde a eu lieu lundi à Barcelone (Espagne). Hôte du tournoi, l’Espagne évoluera dans le groupe A en compagnie de la Serbie, de la France, du Brésil, de l’Egypte, et de l’Iran. Une poule théoriquement à la portée du vice-champion olympique en titre.

 

coupe monde basketball tirage barcelone

Comme toujours depuis l’Euro 2009, les Bleus vont donc devoir se frotter à la Roja, qu’ils ont enfin battue il y a quelques mois en demi-finale de l’Euro. « C’est un groupe particulièrement relevé, assez semblable à celui que nous avions connu lors de l’Euro 2011 et qui nous avait mis dans l’obligation d’être au top d’entrée, simplement pour sortir de la poule », constate Vincent Collet, le sélectionneur français.

Si l’Egypte et l’Iran n’ont rien de terreurs sur le papier, les autres adversaires devraient poser de sérieux problèmes aux Français.

« L’Espagne, chez elle, sera la grande Espagne pour la revanche de l’Eurobasket », rappelle Collet qui enchaîne : »la Serbie a montré l’année dernière qu’elle était en reconstruction avec des jeunes joueurs très talentueux. Le Brésil a eu besoin d’une wild-card mais reste une grosse équipe ».

Pour passer en huitième de finale, l’équipe de France ne devra cependant laisser que deux équipes derrière elle. Un challenge à sa portée. Et il y a une bonne nouvelle dans ce tirage au sort : « nous ne croiserons pas avec le groupe des Etats-Unis en huitièmes de finale », souligne le sélectionneur tricolore.

Un atout pour la suite même si les adversaires possibles en huitièmes ne sont pas les premiers venus : la poule de la France croisera avec le groupe B où figurent notamment l’Argentine, la Grèce, la Croatie et Porto Rico. La Coupe du monde, faut-il le rappeler, se déroulera du 30 août au 14 septembre prochains en Espagne.

 

LA COMPOSITION DES GROUPES

Groupe A : Espagne, Serbie, France, Brésil, Egypte, Iran

Groupe B : Philippines, Sénégal, Porto-Rico, Argentine, Grèce, Croatie

Groupe C : République dominicaine, Turquie, Etats-Unis, Finlande, Nouvelle-Zélande, Ukraine

Groupe D : Slovénie, Lituanie, Angola, Corée du Sud, Mexique, Australie

 

Basket-ball : NBA, OKC CORRIGE LE HEAT

Le choc entre Miami et Oklahoma City a donc tourné à l’avantage de Kevin Durant et de ses coéquipiers. Le Heat a distancé rapidement le Thunder avant d’être corrigé au final 112 à 95. Durant a pour le 12e match de suite marqué plus de 30 points : il est seulement le 3e joueur à réussir une telle série lors des 30 dernières années. Dans ce choc entre les finalistes de l’édition 2012 du championnat NBA, c’est le Heat qui a, devant son public, pris le meilleur départ terminant la première période largement en tête (30-21).

Le Thunder s’est réveillé en seconde période pour rejoindre le vestiaire avec cinq points d’avance 55-50. Le début du 3e quart-temps a marqué la fin des illusions de Miami, double champion NBA en titre, qui a encaissé un cinglant 12-2.

Le Heat malgré les 34 points de LeBron James, ne s’en remettra jamais, accusant jusqu’à 25 points de retard. « Notre banc a fait un super match », a insisté Durant qui avait perdu 13 de ses 16 précédentes confrontations contre James. Oklahoma City ne se résume pas en effet à Durant qui tourne à une moyenne par match de 31,3 points: Ibaka en a inscrit 22, Lamb 18 et Fisher 15.

Le Thunder a fait aussi la différence avec ses paniers à trois points avec 16 paniers primés et 59,7% de réussite, contre trois paniers et 15,8% pour Miami. Avec cette 37e victoire de la saison, la 9e de suite, OKC, toujours privé de Russell Westbrook, reste la meilleure équipe de NBA.

Joakim Noah, toujours aussi autoritaire aux rebonds, a également remporté son duel face à Tony Parker lors de la victoire de Chicago à San Antonio 96 à 86 où Evan Fournier a marqué 19 points pour Denver. Noah qui avait été laissé au repos lundi dernier face à Minnesota, a pour le 17e match de NBA consécutif pris au moins dix rebonds (10).

Le pivot franco-américain réalise la meilleure série du genre depuis ses débuts en NBA en 2007 alors qu’il faut remonter à 1997-98 et un certain Dennis Rodman pour trouver un joueur des Bulls, auteur d’une telle série. En face, Parker a inscrit 20 points (6 passes et 2 rebonds), mais le meneur français est avec Tim Duncan (17 pts, 12 rebonds) le seul joueur de San Antonio à évoluer actuellement à son niveau.

Les Spurs qui sont privés de Splitter, Green, Leonard et depuis cette semaine Ginobili, ont perdu leurs trois derniers matches. Nando de Colo a bénéficié de 18 minutes de jeu (8 pts, 2 rbds) alors que Boris Diaw n’a inscrit que 4 pts en 29 minutes. A Denver, les Nuggets se sont inclinés 101 à 98 face à Charlotte, mais Fournier a réalisé le match le plus abouti de sa saison avec 19 pts, 5 rebonds et six passes en 38 minutes de jeu. Minnesota, avec Ronny Turiaf dans le cinq de départ, a dominé la Nouvelle-Orléans 88 à 77.

Le pivot français continue à grappiller du temps de jeu (26 min), avec un rendement de 4 pts et 8 rebonds. Alexis Ajinca a pris lui avec les Pelicans 5 rebonds et marqué 4 pts en 16 minutes.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *