Coupe du Mali : PLACE AUX 16è DE FINALE

La course à la succession du Stade malien a été lancée il y a plusieurs mois mais c’est à partir de ce week-end que les choses sérieuses commencent avec le début des seizièmes de finale. Au total, 15 matches sont prévus à travers le pays mais trois ligues n’ont pas organisé d’éliminatoires cette année : Gao, Tombouctou et Kidal. Pourtant, deux représentants de la ligue de la cité des Askia le Sonni et l’AS Firhoun figurent parmi les équipes qualifiées pour les seizièmes de finale. Cette remarque vaut aussi pour le Réveil club de San qui n’a pas participé aux éliminatoires mais qui a reçu le feu vert de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT) et qui affronte demain l’US Bougouni pour une place en huitièmes de finale. Sur les 20 clubs de l’élite, 17 sont encore en course et s’expliqueront avec les 13 rescapés de la division inférieure.

REAL sportif mali joueur football coupe confederation

L’honneur reviendra à Lafia club de Mandé Kara (LC. MAK) d’ouvrir le bal contre l’USC Kita au stade Mamadou Diarrah de Koulikoro. Demain, 8 rencontres sont au programme. Le détenteur de Dame coupe, le Stade malien, exempté des préliminaires, rendra visite au FC Flambeau au stade Amary Daou de Ségou, alors que l’Office du Niger sports s’expliquera avec l’AS Firhoun de Menaka. Le finaliste malheureux de la précédente édition, les Onze Créateurs affrontent le Stade malien de Sikasso, tandis que le CSD en découdra avec le Sonni au stade Kassé Keïta de Gao. Quant au Réal, il défiera Tambaoura AC au stade Municipal de Kénieba. Le Djoliba sera à Sikasso pour affronter Mont rouge, tombeur du Tata lors des préliminaires, alors que le Mamahira sera l’hôte de l’AS Bakaridjan au stade Municipal de Kati. Ce match est l’un des plus indécis de ces seizièmes de finale quand on sait que l’équipe de Moussa Keïta «Dougoutigui» n’a plus gagné depuis belle lurette. Toutefois, ce sont les retrouvailles entre le COB et l’AS Sabana qui focaliseront l’attention des supporters. Et pour cause, les deux formations se sont affrontées deux fois en championnats cette année et à Mopti comme à Bamako, l’AS Sabana a réussi à arracher le nul face aux Olympiens (3-3 au stade Baréma Bocoum et 2-2 au stade Modibo Keïta). Cette fois il y aura forcement un vainqueur et le coach du COB, Sékou Seck s’attend encore à une partie difficile. «Ce sera un match difficile. Mais on va jouer pour gagner parce qu’il n’y aura pas de match nul. Il faut obligatoirement un vainqueur et j’espère que ce sera nous», a confié le technicien. Après l’explication entre les Verts et les Mopticiens, l’ASOM se frottera à l’AS Police.

L. M. DIABY

Vendredi 8 juillet au stade Mamadou Diarrah

15h45 : LCMA-USCK Samedi 9 juillet au stade Modibo Keïta

16h30 : LCBA-FC Nana Yélimané

18h30 : Onze Créateurs-Stade malien de Sikasso Au stade Barèma Bocoum

16h : Debo club-Lanaya Au stade Municipal de Bandiagara

15h30 : CAC Bandiagara-Nianan Au stade Kassé Keïta 15h30: Sonni-CSD Au stade Amary Daou

16h : Office du Niger sports-AS Firhoun

18h30 : FC Flambeau-Stade malien Au stade Municipal de Kénieba

15h45 : Tambaoura-Réal Au stade Babemba Traoré

16h : Mont rouge-Djoliba

Au stade Municipal de Bougouni

16h : US Bougouni-Réveil club de San Au stade Municipal de Kati

16h : Mamahira-AS Bakaridjan Au stade Abdoulaye Macoro Sissoko

16h00 : Sigui-USFAS

Dimanche 10 juillet au stade Modibo Keïta

16h30 : COB-Sabana 18h30 : ASOM-AS Police

 

Source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *