Coupe de la confédération : LE DJOLIBA POUR SAUVER LES MEUBLES

Seul représentant malien, encore en lice, les Rouges affrontent l’équipe de l’Armée patriotique du Rwanda, aujourd’hui au stade Modibo Keïta, au compte du premier tour aller de la C2.Un seul mot d’ordre pour l’équipe de Hérémakono : faire la différence dès cette première manche

Exempté du tour préliminaire, suite au forfait de son adversaire, Elwa United du Liberia, le Djoliba, dernier représentant malien en lice dans une compétition interclubs, effectuera sa première sortie aujourd’hui en recevant l’équipe de l’Armée patriotique rwandaise (APR). La rencontre se disputera au stade Modibo Keïta à 17h. Après l’élimination prématurée des trois autres représentants (le Stade malien, le Réal et les Onze Créateurs), les Rouges portent, désormais les espoirs du football national et tout le monde espère que les protégés du coach Fanyeri Diarra parviendront à se qualifier, au moins pour la phase finale de la C2. Mais pour réaliser ce rêve, les Rouges devront franchir le cap des Rwandais et celui des barrages qui opposeront les qualifiés de la compétition aux équipes éliminées au dernier tour de la Ligue des champions.
La confrontation avec APR sera un véritable saut dans l’inconnu pour le technicien Fanyeri Diarra et ses hommes. Et pour cause, explique l’ancien défenseur international «nous n’avons aucune information sur l’adversaire». «On a juste visionné quelques images de l’équipe. Si l’on en juge à travers ces images, on peut dire que l’équipe a deux ou trois éléments qui sont dangereux et qu’il va falloir surveiller. Aussi, ajoute Fanyeri Diarra, on remarque que l’équipe pratique un football physique. Sinon pour le reste, nous ignorons tout de l’APR». Mais pour le coach de Hérémakono, il ne s’agit là que des détails, le plus important pour le Djoliba, c’est mettre tous les atouts de son côté «pour faire la différence dès cette première manche». «Les données sont très claires, on joue la manche aller à domicile et on doit tout faire pour gagner», martèle Fanyeri Diarra.
«Le Djoliba, poursuivra le technicien, a eu la chance de ne disputer les préliminaires (forfait d’Elwa United du Liberia, ndlr), nous devons tout faire pour gagner et donner plus de chances aux clubs maliens pour la prochaine campagne. L’objectif est de marquer deux à trois buts à Bamako avant de se retrouver dans dix jours à Kigali…Nous sommes confiants. A nous de faire le travail sur le terrain». Bonne nouvelle pour l’équipe de Hérémakono, l’infirmerie est vide et tout l’effectif est opérationnel. Les Rouges ont livré plusieurs matches de préparation contre des équipes locales. Entre autres on peut citer l’AS Bakaridjan, battu 2-0, l’AS Blacks stars de Badalabougou, dominé deux fois (2-0 et 3-1), le CSK également défait (3-1), tout comme l’ASB (4-1), l’équipe junior de Hérémakono (1-0) et le SC Sahel du Niger (1-0).
Contrairement aux Rouges, l’Armée patriotique du Rwanda (APR FC) a participé au tour préliminaire de la C2. Les Rwandais ont affronté Anse Réunion de Seychelles et se sont qualifiés, en s’imposant en aller-retour (4-0 à Kigali, 2-1 aux Seychelles). L’équipe rwandaise est arrivée, hier mardi à Bamako. On suivra d’autres joueurs maliens, lors de ces seizièmes de finale de la coupe CAF. Parmi ces joueurs, on peut citer l’ancien attaquant du Stade malien, Amara Mallé qui affrontera Kampala City avec Saint-Georges (Ethiopie), l’ancien pensionnaire de l’Académie Jean-Marc Guillou de Bamako, Mohamed Koné «Médjo» et l’ASEC Mimosas qui se déplacent sur le terrain de ZESCO United de Zambie, Ibrahima Mounkoro, Adama Traoré «Malouda» et Abdoulaye Sissoko (tous sociétaires du Tout Puissant Mazembé) qui recevront les Mozambicains de l’UD Songo. L’AS Port-Togo du jeune Aboubacar Sangaré sera l’hôte des Soudanais d’Al Hilal (15h GMT) et au même moment, le Primero Agosto du vétéran, Cheick Murtala Diakité, formé au COB, Zakaria Diakité et Boubacar Kébé, ira au charbon avec Bidvest Wits (Afrique du Sud). Quant à l’ancien joueur de l’ASB, Alassane Tamboura (Rayon Sport, Rwanda) et Oumar Sidibé (Vita Club, RD Congo), ils s’expliqueront, respectivement avec Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud), vainqueurs de la compétition en 2016 et Difaâ El Jadida (Maroc). C’est dire que les Maliens seront présents partout sur le continent.

Seïbou S.
KAMISSOKO

Aujourd’hui au stade Modibo Keïta
17h : Djoliba-APR FC

 

Source: Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *