Coupe de la confédération : LA BONNE OPERATION DU TP MAZEMBE

Bonne opération pour le TP Mazembe ! Bien que rejoints au score, les Corbeaux de Lubumbashi sont repartis de Blida avec un match nul (1-1) qui fait leurs affaires face au MO Béjaïa en finale aller de la Coupe de la CAF ce samedi.

tout puissant mazembe logo
Pas du tout paralysés par l’enjeu de cette affiche pour leur première participation à une compétition continentale, les hommes de Nasser Sandjak prenaient la rencontre à leur avantage.
Lancé en profondeur, Betorangal obtenait la première grosse occasion du match en se présentant seul face à Ghohouo, mais l’attaquant franco-tchadien temporisait trop et le gardien ivoirien sortait parfaitement dans ses pieds. La reprise de Khadir s’envolait ensuite juste au dessus du cadre. Globalement peu dangereux, le TPM réalisait pourtant un petit hold-up en ouvrant le score juste avant la pause. Sur une interception de Mpeko, Assalé était lancé en profondeur. Devançant Baouali, l’Ivoirien s’en allait seul dans la surface adverse avant d’être fauché par Rahmani, le gardien algérien. L’arbitre sifflait logiquement penalty et Bolingi se chargeait de transformer la sentence sur une frappe au sol insuffisamment détournée par Rahmani (0-1, 43e sp). Débridée après ce but, la partie s’animait au retour des vestiaires. Les Crabes réagissent d’entrée mais Yaya croisait trop sa frappe. Les hommes d’Hubert Velud répondaient du tac-au-tac et Baouali n’était pas loin de tromper son propre gardien sur une tête qui finissait sur le poteau. Puis le portier algérien détournait une frappe d’Assalé, avant que Bolingi ne manque sa reprise en pleine surface…
Derrière, le match était brièvement interrompu pour des jets de fumigènes dont certains lancés jusque sur le terrain ! Le MOB semblait alors très mal engagé. Mais son capitaine Yaya le tirait d’affaire en égalisant sur un coup-franc magnifique en pleine lucarne (1-1, 66e).
Revigorés après ce but, les locaux se créaient plusieurs belles occasions, mais Yaya vendangeait à deux reprises. D’abord en frappant sur Ghohouo après un raté de Coulibaly, puis en manquant le cadre après un rush… De quoi donner des regrets aux Kabyles car ce résultat les place en position défavorable avant la finale retour dimanche prochain à Lubumbashi où ils seront dans l’obligation de marquer.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *