Coupe CNJ, cellule de Koulouba : POUR LA PAIX ET LA RECONCILIATION AU MALI

La finale de la première édition de la coupe du Conseil national des jeunes du Mali (CNJ), de la cellule de Koulouba s’est disputée samedi sur le terrain Kariba Bagayoko. La finale était présidée par le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Mahamane Baby, en présence du parrain Abdoulaye Ouédraogo, du président du CNJ-Mali, Salia Touré et du président de la cellule CNJ de Koulouba, Boubacar Traoré. Au terme d’une rencontre âprement disputée, l’équipe du Point GII s’est imposée par le strict minimum 1-0 devant la formation de la Jeunesse sportive de Koulouba. L’unique but de la rencontre a été marqué par Mamadou Coulibaly qui a frappé peu avant la demi-heure (29è minute). Le vainqueur de cette première édition de la coupe CNJ de la cellule de Koulouba a empoché une enveloppe de 125.000 Fcfa, contre 100.000F cfa pour le finaliste malheureux.

mohamed-salia-toure-president-cnj-mahamane-baby-ministre-emploi-formation-professionnelle-programme-national-emploi-jeunesse
La compétition a suscité un grand engouement notamment chez les jeunes qui sont venus massivement au terrain Kariba Bagayoko pour assister à la finale. Une mobilisation saluée par le parrain de l’événement, qui a également félicité la commission d’organisation pour le bon déroulement de la compétition. «Les deux formations ont produit du beau jeu, mais il fallait un vainqueur. Je félicite les organisateurs pour la réussite de l’événement», a-t-il confié  «Nous sommes dans un processus de rassemblement, de regroupement des jeunes, nous voulons réunir nos forces pour faire de Koulouba un quartier capable de relever des défis. Je voudrais qu’à travers des événements de ce genre, la jeunesse se comporte de manière exemplaire, qu’elle soit dans un cadre fédérateur. J’appelle la jeunesse à se donner la main pour le développement du quartier présidentiel», ajoutera Abdoulaye Ouedrago.
Le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Mahamane Baby a également salué l’initiative de la cellule CNJ de Koulouba, avant de demander «plus d’engagement citoyen et de patriotisme à la jeunesse du pays». «La jeunesse a un rôle historique à jouer dans le rétablissement de la stabilité et de la paix dans notre pays», conclura le ministre Baby.
S. S. KAMISSOKO

Source : L’Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *