Coupe BDM-SA : LES TIRS AU BUT SOURIENT ENCORE AU DJOLIBA

Comme lors de la super coupe remportée face au Stade malien dans la séance des tirs au but, les Rouges ont dû recourir au même exercice pour battre le COB en demi-finale

djoliba ac stade malien football

Tout va bien pour le Djoliba en ce début de saison. Après leur victoire en super coupe, samedi dernier contre le Stade malien (0-0 puis 4-2 t.a.b.), les joueurs de Hérèmakono viennent de se qualifier pour la finale de la coupe BDM-SA, battant 4-1 le COB dans l’épreuve des tirs au but. A l’issue du temps règlementaire, les deux équipes étaient à égalité 0-0. C’est la 3è fois que le Djoliba gagne une rencontre dans la séance des tirs au but.

On s’en souvient, lors des quarts de finale de cette même coupe BDM-SA, les Rouges l’avaient emporté 3-0 face à l’AS Police dans l’épreuve des tirs au but (1-1 à l’issue du temps règlementaire), tout comme d’ailleurs les Olympiens qui ont accédé au dernier carré grâce à leur victoire sur l’USFAS (1-1, 5-4 t.a.b.). Le Djoliba rejoint donc le Réal qui, 24h plus tôt, avait décroché son ticket en étrillant 3-0 les Onze Créateurs.

Dans cette 2è demi-finale, le Djoliba comptait dans ses rangs 4 anciens joueurs du COB : le portier Adama Keïta et les milieux de terrain Soumaïla Sidibé, Alsény Bangoura et Mamady Diané.  La rencontre a bien débuté pour les joueurs de l’ex-Base.

Dès la 2è minute, le COB sonne la première alerte. Coup sur coup, Adama Traoré et Djibril Coulibaly se mettent en exergue et obligent le portier du Djoliba, Adama Keïta à sortir le grand jeu pour empêcher la balle d’aller au fond de ses filets (2è min). Le COB domine ce début de partie et il faudra attendre la 13è minute pour voir le Djoliba sortir de son camp et inquiéter le keeper olympien, Abdoulaye Samaké. Suite à une passe d’un coéquipier dans la surface adverse, Seydou Traoré envoie une frappe qui sera repoussée par Abdoulaye Samaké, (13è min).

Fidèle à sa philosophie de jeu court, le COB continue d’inquiéter l’arrière-garde des Rouges. A la 20è minute, la tête du défenseur central olympien, Mamadi Sidibé est déviée en corner par Adama Keïta. Peu après la demi-heure, le même Mamadi Sidibé se blesse à la tête et quitte ses camarades (34è min).

Comme il fallait s’y attendre, la blessure du défenseur central va jouer sur le mental des Olympiens. Les Rouges en profitent pour reprendre la direction des opérations mais ne parviennent pas à concrétiser leur domination.

La 2è période sera identique à la première. Le COB domine les minutes initiales, mais perd progressivement son emprise sur la partie. Pendant une bonne demi-heure, on assistera à une partie débridée au cours de laquelle aucune des deux équipes n’obtiendra la moindre occasion franche de but.

A l’entame du dernier quart d’heure, le COB se réveille et va même se créer la première occasion de la 2è période. Suite à une interception, Abdoulaye Diarra pénètre dans la surface avant de servir Ismaïla Diarra qui envoie le cuir au dessus (78è min). Les Verts jouent mieux.

Dans le temps additionnel, Mamadou Tounkara rate le cadre suite à un centre d’un centre d’un partenaire (90è min +3). Score final : 0-0. Dans la séance des tirs au but, les 4 premiers tireurs du Djoliba (Guimbala Oulé Tounkara, Sarka F. N’Dri, Amara Mallé et Hamidou Sinayogo) tirent du bon côté, tandis que Naby Bangoura et Adama Diawara ratent leur tentative.

Au finish, seul Abdoulaye Diarra réussira son tir du côté olympien. Les Olympiens perdent donc leur couronne et ne brandiront pas le trophée du tournoi d’ouverture qu’ils avaient vaillamment conquis l’année dernière contre…le Djoliba.

 

L. M. DIABY

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *