Coupe BDM-SA : LE REAL DEROULE FACE AUX ONZE CREATEURS

Les Scorpions se sont brillamment qualifiés pour la finale en battant les Créateurs par le score de 3-0. La deuxième demi-finale entre le COB et le Djoliba était prévue hier

coupe banque dévelolppement mali bdm real onze créateur bamako

La première demi-finale de la coupe BDM-SA s’est disputée lundi au stade Mamadou Konaté. Elle a opposé le Réal et les Onze Créateurs. Cette première demi-finale a tourné à l’avantage de Réal large vainqueur 3-0. Les hommes du coach Nouhoum Diané deviennent ainsi les premiers à se qualifier pour la finale. Deuxièmes du championnat national l’année dernière, les Scorpions avaient à cœur de faire honneur à leur statut à l’occasion de ce face à face avec les Créateurs.

 

Mission accomplie donc pour l’international Ibourahima Sidibé et ses coéquipiers qui ont donné une véritable leçon de football aux Onze Créateurs, lundi au stade Mamadou Konaté. Les Réalistes ont commencé le match le pied sur le plancher. Dès la 5è min Abdoul Aziz Touré met à contribution le keeper adverse Mohamed Sanogo avec cette belle tentative qui sera déviée en corner.

Le Réal domine et gagne la bataille du milieu. Les Diadié Samassékou, Moussa Doumbia et Ibourahima Sidibé  prennent le dessus sur les Yacouba Diarra, Ousmane Diarra et Souleymane Dembélé. L’équipe de Niaréla peine à sortir de son camp, elle subit le jeu. Les Scorpions multiplient les alertes dans la surface adverse à l’image de ce tir de Malamine Mariko qui passe à côté des buts (18è min). Les Onze Créateurs répliquent par Mahamoud B. Cissé qui expédie une frappe au dessus de la transversale du gardien Almamy Sogoba (20è min). Cette action marque le réveil des Créateurs. Sous l’impulsion de Souleymane Dembélé (à ne pas confondre avec Souleymane Dembélé du Stade malien), l’équipe du coach Issa Traoré reprend la direction des opérations. Elle domine le sujet, mais ne parvient pas à concrétiser cette domination.

Il faudra attendre la demi-heure pour voir le Réal reprendre les choses en main et débloquer le tableau d’affichage, suite à un penalty consécutif à une faute d’un défenseur des Créateurs sur Ali Badra Sylla. Le canonnier Moussa Koné se charge de transformer la sentence (1-0, 35è min). Dans la foulée, le Réal rate l’occasion de doubler la mise. Suite à un contre, Moussa Doumbia court la distance de deux surfaces de réparation avant de servir intelligemment Abdoul Aziz Touré. Tout le stade Mamadou Konaté voyait la balle au fond des filets mais l’attaquant du Réal bute sur le portier adverse, Mohamed Sanogo (43è min). Ce sera que partie remise pour les Scorpions qui doublent la mise dès l’entame de la 2è période par l’intermédiaire de Soumaïla Issiaka qui reprend victorieusement de la tête un corner d’Abdoul Aziz Touré, (2-0, 57è min). Les Noirs et blancs portent l’estocade aux Créateurs peu avant l’heure de jeu grâce à Djibril Diallo qui reprend de près un tir de N’Tji Amadou Samaké mal renvoyé par le gardien adverse (3-0, 56è min).

Peu après ce 3è but, le Réal sera réduit à 10, suite à une blessure de Soumaïla Issiaka. Le coach Nouhoum Diané avait déjà fait entrer tous ses remplaçants et ne disposait plus de joueurs sur le banc pour replacer le défenseur central. En supériorité numérique, les Onze Créateurs tentent alors de se relancer. Ils font jeu égal avec les Scorpions, mais ne parviennent pas à trouver la faille dans la défense adverse.

Le keeper Almamy Sogoba gardera sa cage inviolée jusqu’au coup de sifflet final de la partie. Le Réal aurait même pu corser l’addition dans les arrêts de jeu si le tir de N’Tji Amadou Samaké n’avait échoué sur le poteau, (90è min +1). Mais qu’importe, les Scorpions avaient déjà réussi l’essentiel et attendent désormais de connaître le nom de leurs adversaires pour le bouquet final. Ce sera soit le Djoliba, soit le COB qui devaient s’affronter hier.

 

L. M. DIABY

 

Futsal : LA PREMIERE VAGUE DES ENTRAÎNEURS OPERATIONNELLE

 

Le séminaire de formation des entraîneurs de futsal a pris fin vendredi dernier. La cérémonie de clôture était présidée par le 3è vice-président de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT) Kassim Coulibaly dit Yambox, en présence du président de la Commission centrale du futsal et beach soccer, Sékou Massiré Sylla, du président de la Commission  centrale technique et de développement, Mahamoud Haïdara et de l’instructeur FIFA Dguig Hicham.

Au total, 25 techniciens issus des ligues et des clubs ont participé à la session qui était animée par l’instructeur FIFA Dguig Hicham. Parmi les thèmes abordés lors de cette première session destinée aux techniciens de futsal on peut citer entre autres,  les lois du jeu, la technique et ses composantes, le contrôle, la conduite de balle, le drible, le tir, etc.

Le stage a été marqué par des cours théoriques et pratiques et on peut s’autoriser à dire que notre pays dispose désormais de sa première vague d’entraîneurs de futsal. En tout cas, l’instructeur FIFA Dguig Hicham estime que le stage a été une réussite à tous les niveaux.

«Les cours théoriques se sont déroulés dans le respect total du programme établi. Les stagiaires ont fait preuve de ponctualité, d’assiduité, de curiosité de savoir et de désir d’apprendre, soulignera Dguig Hicham. Concernant les cours pratiques, une très nette amélioration a été ressentie chez les stagiaires. S’agissant de la progression de différentes étapes d’une séance, de leur niveau d’intervention et de réajustement, le niveau pratique des stagiaires s’est révélé excellent», ajoutera le technicien.

Auparavant, le porte-parole des stagiaires, Seydou Camara avait salué l’organisation du stage et témoigné au Comité exécutif de la FEMAFOOT la reconnaissance et la gratitude de l’ensemble des participants pour cette belle initiative. Quant au 3è vice-président de la FEMAFOOT, Kassim Coulibaly dit Yambox, il a remercié l’instructeur FIFA, Dguig Hicham et la direction technique pour le travail accompli pendant la session. «La balle se trouve désormais dans votre camp.

Vous avez eu la chance d’être les premiers techniciens maliens à bénéficier d’une session sur le futsal, c’est très important. La promotion et le développement de la discipline est désormais entre vos mains», lancera Yambox aux stagiaires.  Le 3è vice-président de la FEMAFOOT a ensuite remercié la FIFA pour sa collaboration et témoigné sa reconnaissance à l’animateur du stage, Dguig Hicham.

 

L. M. D.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *