Côte d’Ivoire : Sabri Lamouchi regrette l’annonce de sa démission précipitée et revient sur de brassard de Yaya Touré

Pour le technicien, il n’a jamais parlé de démission comme relayé par les médias, car il voulait continuer l’avenir avec les joueurs pour la CAN 2015 après discussion avec Sidy Diallo.

 

Sabri Lamouchi entraîneur coach sélectionneur cote ivoire


« Sincèrement, je regrette de ne pas avoir dit que j’allais avoir une discussion avec mon président qui m’a fait confiance jusqu’à présent. Mais, avec qui nous étions en totale confiance et transparence. Lui savait que j’avais repoussé toutes les offres de manière à rester concentré sur notre objectif qui était de passer les poules et ensuite continuer l’aventure jusqu’à la Can au Maroc et tenter de ramener la Coupe à Abidjan. Mon objectif à moi était d’entrer dans l’histoire du football ivoirien » , a indiqué le franco-Tunisien avant de révéler qu’il n’a jamais parlé de démission . « Je n’ai jamais parlé de démission. J’ai tout simplement répondu à un journaliste ivoirien sous le coup de l’émotion. Mon contrat arrivait à son terme après la Coupe du monde. Et que c’était peut-être la fin d’une histoire. Je n’avais à aucun moment imaginé la fin de mon histoire avec la Côte d’Ivoire de cette manière-là. »

Évoquant le brassard de Yaya Touré, sujet de débat lors de l’aventure du mondial, Sabri a trouvé cela normal car selon l’ordre qu’il avait établi c’est à ce dernier, en l’absence de Didier Drogba, qu’il devait être remis.

« Pour moi, le problème de capitanat était simple. Le numéro 1, c’est Drogba, le numéro 2, c’est Kolo et le numéro 3, c’est Yaya. Si Didier ne joue pas, c’est Kolo. Et si Kolo aussi n’est pas là, il revient à Yaya de le porter. Il y a même un 4e, si Yaya ne joue pas, c’est Copa », a expliqué l’ancien Marseillais qui souligne que malgré de nombreuses sollicitations va prendre du recul avant de d’entrainer à l’avenir une autre équipe. « J’ai besoin de repos, malgré des sollicitations. Mais, qui resteront sans suite pour l’instant. Parce que j’ai besoin d’évacuer cette déception. »


Pour rappel, Sabri Lamouchi a annoncé sa démission après l’élimination de la Côte d’Ivoire face à la Grèce au premier tour de la coupe du monde.

Notons pour finir que, un appel à candidature a été lancé mardi par la Fédération Ivoirienne de Football (Fif) pour sa succession (voir article).

Donatien Kautcha

 

Koaci

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.